×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 126.058 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 155.275 articles (chiffres relevés le 26/5 sur google analytics)
Société

Copag tend la main aux enfants abandonnés

Par Karim Agoumi | Edition N°:5708 Le 28/02/2020 | Partager
La coopérative s’est engagée à soutenir les pensionnaires du village de l’association Dar Bouidar à proximité de Marrakech
Un apport financier versé par le groupe en plus de produits de première nécessité
Ateliers d’apprentissage, plantation d’arbre… le volet éducatif de l’institut aussi visé
copag-arbres-008.jpg

La Copag vient de s’engager pour soutenir activement et durablement 120 enfants abandonnés du village de l’association Dar Bouidar (à proximité de Marrakech) (Ph. Copag)

Redonner une chance aux enfants abandonnés des montagnes de se frayer une place dans la société. C’est dans cette optique que Copag – la plus grande coopérative du Royaume – vient de s’engager à soutenir activement mais aussi durablement le village de l’association Dar Bouidar situé à quelques dizaines de kilomètres de Marrakech. Un soutien qui permettra de redonner aux jeunes pensionnaires de l’institut un tant soit peu d’espoir mais aussi de dignité.

Destinée à 120 enfants du village basé à Tahannaout âgés de moins de huit ans, l’aide se veut d’abord financière. Celle-ci servira à nourrir et à loger les jeunes bénéficiaires sur une longue durée, mais aussi à leur garantir une bonne éducation. Un dernier volet constituant le principal fer de lance de l’association, laquelle organise régulièrement des ateliers ludo-éducatifs, sportifs et artistiques.

Objectif: inculquer à ces jeunes les valeurs essentielles d’estime de soi et de fierté. Mais l’organisme a également distribué aux enfants des dons en nature, comprenant essentiellement des produits laitiers qu’il produit quotidiennement. Des aliments de première nécessité qui leur seront bien utiles pour couvrir leurs besoins primaires.

A travers cette action, le groupe vise à contribuer à intégrer socialement la population fragile et démunie des enfants abandonnés du pays et à leur garantir un avenir solide. Mais l’initiative – inédite au Maroc – permettra également de soutenir les activités d’un village particulièrement actif à l’égard de cette population. En effet, la plateforme, opérationnelle depuis près de cinq ans, comporte un total de 13 maisons construites et mobilise en permanence un total de 60 mères d’adoption.

Créée en 1987, Copag représente la plus importante coopérative marocaine, incluant un total de 20.000 agriculteurs et pas moins de 7.200 employés. Un écosystème qui garantit indirectement un total de 50.000 emplois. Le groupe est par ailleurs deuxième producteur laitier du pays et premier exportateur d’agrumes.

Son association, sobrement baptisée l’Association Copag social, regroupe aujourd’hui près de 4.200 membres. Elle est particulièrement impliquée dans les domaines du développement, du sport, du voyage ainsi que de la culture.

Karim AGOUMI

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc