×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 186.066 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 230.556 articles (chiffres relevés le 28/5 sur google analytics)
Entreprises

Automobile: Hands mise 4 milliards de DH à Tanger

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5677 Le 16/01/2020 | Partager
Il s’agit de la 8e usine du coréen spécialisé dans les jantes en alliage
Le 3e plus gros investissement au Maroc, après Renault et PSA
8 millions de jantes par an à terme, dont 85% pour l’export
automobile-hands-077.jpg

Le site de Hands, installé à Tanger Automobile City, est le premier en Afrique. Il s’étend sur 228.000 m². Sa capacité de production actuelle est de 2 millions de jantes. D’ici 2024, il montera à 8 millions par an (Ph. Adam)

La dernière-née des usines de Hands cumule les superlatifs. Installée à Tanger Automotive City (TAC), elle est la plus moderne, la plus raffinée, mais aussi la plus efficiente des 8 unités du groupe coréen, spécialiste des jantes en alliage. L’usine est aussi la première à être installée en dehors de l’Asie. Sur les sept premiers sites de Hands, une seule usine se trouve en Chine, le reste est installé en Corée du Sud.

hands-tanger-077.jpg

«Hands 8», comme est baptisée l’unité tangéroise, se démarque également par son investissement, qui a atteint 4,3 milliards de DH, faisant d’elle le troisième projet industriel dans le secteur automobile après les usines de Renault et de PSA.

«Un investissement qui permet au Maroc de passer au 3e rang sur la short list des fabricants de jantes», selon Moulay Hafid Elalamy, le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et numérique, qui s’exprimait en marge de la cérémonie d’inauguration de l’usine, mardi dernier.

hands-rayons-x-pour-077.jpg

La production est équipée des dernières technologies, avec un poste de contrôle aux rayons X pour déceler tout défaut (Ph. Adam)

Le coréen vise grand. L’usine fabrique actuellement 2 million de jantes par an. A terme, sa capacité sera doublée pour passer à 4 millions de jantes. Une extension future portera cette capacité à 8 millions de jantes par an à l’horizon 2024, lui permettant de satisfaire les besoins des usines de Renault à Tanger et de PSA à Kénitra, mais surtout le marché de l’export.

En effet, 85% de la production de Hands sera tournée vers les marchés européens. «Le choix de Tanger a été en grande partie dicté par son positionnement géographique nous permettant de fournir directement le marché européen», explique Rhee Sukcho, président de Hands.

En effet, Tanger et ses infrastructures, avec à leur tête le complexe portuaire TangerMed, ont permis au champion coréen des jantes de concrétiser au plus vite un projet d’usine esquissé il y a une dizaine d’années. Ceci permet à Hands de fournir en moins de 48 heures les usines européennes de ses clients, dont Nissan, Volkswagen, General Motors, Hyundai, Ford, KIA, Skoda, Suzuki, Chrysler...

L’usine qui s’étend sur 228.000 m² fabrique les jantes à partir d’un alliage d’aluminium fondu sur place dans une fonderie intégrée. Le métal liquide porté à plus de 700 degrés est ensuite coulé dans des moules. Après refroidissement, les jantes à l’état brut sont contrôlées dans une enceinte spéciale aux rayons X pour déceler d’éventuelles imperfections, généralement des bulles d’air lors de l’étape de moulage.

hands-automobile-077.jpg

L’usine emploiera à terme 1.600 collaborateurs. La plus grosse part de la production desservira les usines automobiles européennes (Ph. Adam)

Les jantes passent ensuite dans la section usinage où elles sont polies, centrées et équilibrées, pour ensuite passer dans la section peinture, dernière étape avant l’envoi vers le client. L’usine emploie actuellement plus de 350 personnes. Ce chiffre croîtra avec l’augmentation de la production pour atteindre 1.600 collaborateurs.

Une fois l’usine Hands 8 atteindra sa vitesse de croisière, Hands Corporation disposera d’une capacité de production totale de 21,5 millions d’unités, ce qui lui permettra de gagner deux places pour devenir le 3e producteur mondial de jantes.

A noter que Hands Corporation avait réussi à décrocher en 2018 un prêt de 148 millions de dollars (1,36 milliard de DH) pour la construction de son usine à Tanger. Le prêt était garanti par 7 banques, dans un groupement piloté par KEB Hana Bank, banque d’affaires coréenne.

Tanger Automotive City: 12 projets à lancer en 2020

Tanger Automobile City grandit. Après le démarrage de l’usine de Hands, elle s’élargit de 23 hectares, une croissance qui continuera lors de l’an 2020, avec le lancement prévu de 12 autres projets, selon Fouad Brini, président du conseil de surveillance de TMSA. Soit l’équivalent de 14 milliards de DH d’investissements supplémentaires et de 2.000 emplois.

Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc