×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Régions

    TangerMed met à niveau ses installations

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:5656 Le 17/12/2019 | Partager
    Dragage et stabilisation du fond du bassin pour maintenir le fonctionnement du port
    Les infrastructures de connexion aussi dans le viseur
    tangermed-056.jpg

    Le complexe portuaire s’offre un coup de jeune, douze ans après l’inauguration de son premier quai (Ph.Adam)

    TangerMed s’offre une cure de jouvence. Douze ans après l’inauguration de son premier quai, quelques mois après celle de son extension, le complexe portuaire TangerMed II entreprend divers travaux pour mettre à niveau ses installations, et assurer leur continuité.

    C’est le cas d’abord de son bassin et de son canal d’accès. L’autorité portuaire vient de lancer un appel d’offres pour son dragage et son déroctage. Le but est de réduire la vase qui a pu s’y accumuler, et assurer une navigation sûre pour les gros navires qui y accostent.

    Il s’agit aussi de maintenir son tirant d’eau 18 mètres, qui lui garantit de pouvoir accueillir les plus grands porte-conteneurs en service actuellement. Une fois le niveau rétabli, les ingénieurs du port Tanger Med projettent d’installer un tapis anti-affouillement, érosion courante du fond due aux courants marins à l’intérieur des bassins.

    En effet, les courants naturels ou engendrés par la navigation de ces monstres de la mer érodent le fond des bassins et ne permettent pas à ce dernier de se stabiliser. Cela provoque des creux et des pics au-delà de la limite du tirant d’eau, d’où la nécessité d’assurer sa stabilité.

    Le port aura également à assurer l’entretien et le maintien des infrastructures le desservant. C’est le cas avec la route nationale RN 16 qui assure la liaison avec le réseau routier national. Cette route longe sur plusieurs kilomètres le périmètre du port. Il s’agit donc aussi d’assurer sa réhabilitation.

    Cette mise à niveau de fond des installations portuaires de TangerMed I intervient  quelques mois à peine après le lancement de l’extension TangerMed II.

    A noter que le complexe portuaire TangerMed s’étend sur 1.000 ha et englobe le port TangerMed I avec deux terminaux à conteneurs (TC1et TC2), un terminal ferroviaire, un terminal hydrocarbures, un terminal marchandises diverses, et un terminal véhicules, et le port TangerMed 2 avec deux terminaux à conteneurs (TC3 et TC4).

    Il comprend aussi un port passagers et roulier et une zone franche, Medhub, mitoyenne des quais. Il assure des liaisons régulières desservant près de 180 ports et 70 pays dans les 5 continents. Le port TangerMed est, à titre d’exemple, à 10 jours de l’Amérique et à 20 jours de la Chine. Il dessert plus de 35 ports et 21 pays en Afrique de l’Ouest, grâce à des liaisons hebdomadaires.

    De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc