×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    De bonnes sources

    Ecosystème automobile: Les bons et les mauvais élèves

    Par Amin RBOUB | Edition N°:5653 Le 12/12/2019 | Partager

    L'écosystème «Powertrain» n'avance pas au même rythme que les autres écosystèmes de l'industrie automobile. Il ne pourra accélérer que lorsque PSA va réellement commencer à produire des moteurs au Maroc. En revanche, l'écosystème des batteries est non seulement maîtrisé mais il bat des records. Il a atteint un taux d'intégration locale de l'ordre de 90%. La filière câblage est également parmi les plus développées avec un chiffre d'affaires de l'ordre de 2 milliards d'euros. En 5 ans (depuis 2014), elle a doublé son taux d'intégration locale, passant de 33 à 66%. Parmi les locomotives du câblage, figurent des groupes de renom tels que Yazaki, Lear, Sumitomo, Fujikura...

    A.R.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc