×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 192.132 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 240.532 articles (chiffres relevés le 3/6 sur google analytics)
De bonnes sources

Un doctorat en études chinoises à l’université de Tétouan

Par Ahlam NAZIH | Edition N°:5651 Le 10/12/2019 | Partager

Il existe actuellement 2 licences fondamentales en études chinoises au Maroc, dans les universités de Rabat et de Casablanca. Pour sa part, l’université Abdelmalek Essaâdi de Tétouan prévoit un master en traduction à l’école supérieure Roi Fahd de Tanger, où il y aurait «un trinôme chinois, anglais et arabe». Les lauréats pourraient s’inscrire en doctorat, en cotutelle avec des universités chinoises partenaires. Un institut sino-africain de culture et de recherche en langue chinoise est, également, en projet. La réflexion est, en outre, lancée pour la création d’un institut de médecine chinoise. Quelque 800 étudiants de l’université apprennent actuellement le mandarin, auprès d’une dizaine de professeurs chinois mobilisés par l’institut Confucius. Une formation de 300 heures est aussi proposée aux professionnels du tourisme.

A.Na

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc