×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Entreprises

Comment devenir la future Smart nation africaine

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5547 Le 02/07/2019 | Partager
Infrastructures, réseaux, e-gov, cybersécurité, régulation, formation… les limites
Accélération du rythme des chantiers, inclusion, coopération… les défis
abdou_diop_5547.jpg
Abdou Diop, managing partner de Mazars Audit & Conseil: «Il faut accélérer les chantiers sur le digital!» (Ph. M.A)

Alors que le monde s’apprête à basculer vers la 5G - une évolution qui entraînera une modification profonde de notre manière de communiquer, de produire et d’échanger - quels sont les grands sujets structurants pour le Maroc des 20 prochaines années? Le Royaume sera-t-il en mesure de devenir le futur champion africain du digital? Comment peut-il y parvenir? Quels sont les leviers prioritaires ainsi que les voies et moyens pour en faire une «digital nation» africaine? Comment créer des effets d’entraînement pour le continent dans son ensemble pour devenir, in fine, la future «Smart nation»? Ce sont là autant de questions et de défis à relever pour le Maroc, notamment dans la convergence des politiques publiques, la mise à niveau des infrastructures, l’alignement des intérêts des multiples protagonistes, ou encore la mise en place d’un cadre incitatif à l’investissement dans ce secteur. «Vu le positionnement du Maroc, aujourd’hui, l’on ne devrait pas être à la traîne. Ce retard est dû au fait que nous n’avançons pas au bon rythme. Il faut accélérer les chantiers. En effet, le temps de déploiement du digital doit aller plus vite que les autres secteurs», soutient Abdou Diop, managing partner de Mazars Audit & Conseil. Infrastructures, réseaux, cloud, safe & smart city, commerce électronique, e-gov, cybersécurité, régulation du secteur ou encore formation et montée en compétence des talents, haut débit… sont autant de sujets qui constituent à la fois des opportunités et des contraintes que le cabinet Mazars, en partenariat avec La Tribune Afrique, ont choisi d’adresser dans la note stratégique intitulée: «Le Maroc, la future «digital nation» africaine?». «Tant que l’on est sur des stratégies industrielles et agricoles, le temps peut être plus long. Mais sur la technologie, le temps est l’un de nos premiers adversaires et les plans deviennent caducs», souligne Abdelmalek Alaoui, CEO de La Tribune Afrique. Le rapport publié par la Cour des comptes a mis le doigt sur un certain nombre de dysfonctionnements et montré l’ampleur du chantier pour prétendre à un statut de «digital nation». Les différents chantiers ont été identifiés et les bases ont été mises en place, notamment la vision, le cadre institutionnel ou encore une structure dédiée (l’Agence du développement digital-ADD). Pour les analystes de Mazars, l’inclusion est importante pour pouvoir dépasser la fracture numérique. «Pour cela, il faut rendre les coûts les plus bas possibles pour faciliter l’accès aux technologies. Cela commence par les modalités d’attribution des licences, notamment celle de la 5G ou encore des incitations financières...», précise Abdou Diop. A ce niveau, la coopération est fondamentale. Le Maroc doit faire preuve de modestie vis-à-vis de l’expérience d’autres pays qui le devancent dans des domaines divers: le Rwanda, la Tunisie, le Kenya, Singapour, l’Estonie… Par ailleurs, le Maroc a aussi des expériences à faire valoir. 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc