×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    La sécheresse crée des tensions sur le foncier

    Par Faiçal FAQUIHI | Edition N°:5519 Le 20/05/2019 | Partager

    Depuis deux ans, il y a une hausse importante des arrivées des troupeaux en raison de la sécheresse, dans la région du Souss-Massa. D’où les frictions entre éleveurs nomades et paysans sédentaires, relève l’AFP. La coordination Akal, qui compte des associations locales, a enregistré 18 cas d’agressions de paysans par des éleveurs nomades depuis décembre 2018. Et ce, dans la seule commune d’Arbâa Sahel. Les autorités font de leur côté état d’une quinzaine d’agressions dans toute la région. Les tensions ne se limitent pas aux champs agricoles, mais surgissent aussi dans les forêts de la région qui couvrent 1,2 million d’hectares. Des forêts que les villageois considèrent comme leur «propriété» en revendiquant «des coutumes ancestrales».

    F.F.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc