×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Après l’ESCA, d’autres écoles dans la course pour l’AACSB

    Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5506 Le 30/04/2019 | Partager
    stephanie_bryant_006.jpg

    Stéphanie Bryant, vice-présidente exécutive et responsable des accréditations d’AACSB International: «Je suis optimiste quant à l’avenir de l’enseignement supérieur au Maroc. Des écoles telles que l’Esca placent la barre très haut en matière d’éducation innovante. L’avenir est prometteur» (Ph. S.B.)

    Première école en Afrique francophone à décrocher la prestigieuse accréditation AACSB, l’Esca a reçu, jeudi dernier, un comité de l’organisation, composé de Stéphanie Bryant, vice-présidente exécutive et responsable des accréditations d’AACSB International, et Tim Mescon premier vice-président et directeur du bureau Europe, Moyen-Orient-Afrique. Après l’Esca, d’autres établissements ont postulé pour le label. Ce qui augure d’une volonté de tirer les standards vers le haut. Mais le moment n’est pas encore venu de dévoiler leurs noms.  

    - L’Economiste: D’autres établissements marocains ont-ils postulé pour l’AACSB après l’ESCA?
    - Stéphanie Bryant:
    En effet, d’autres écoles marocaines ont déposé leur dossier d’accréditation. Le processus s’étale sur plusieurs années. Cela prend en moyenne entre 4 et 7 ans. L’Esca est pour l’instant la seule école marocaine à obtenir l’accréditation AACSB. Elle s’érige ainsi en référence dans le pays et en Afrique francophone.

    - Comment encouragez-vous les écoles à soumettre leur dossier?
    - Notre accréditation est très connue dans le monde, et généralement les écoles intéressées viennent à nos séminaires pour se renseigner. Au sein de l’Association, nous comptons quelque 1.700 organisations membres et plus de 800 écoles accréditées. Tout récemment, lors d’un séminaire à Marrakech, trois établissements non accrédités étaient parmi nous. Ils souhaitaient être éclairés sur les démarches à entreprendre pour pouvoir décrocher le label AACSB. Nous les avons encouragés en ce sens, et nous allons leur apporter notre aide si ils souhaitent postuler.

    - Le coût de cette accréditation n’est-il pas dissuasif pour les écoles, surtout dans des pays en développement?
    - C’est en effet onéreux. Il n’existe pas de prix fixe, mais pour être accréditée AACSB, l’école doit investir dans la qualité. Elle est jugée sur l’excellence de son enseignement, sa recherche, les apprentissages de ses étudiants et le développement de ses curricula. Elle doit aussi recruter un certain nombre d’enseignants chercheurs. L’école doit donc être en mesure de payer toutes ces charges. Le processus en lui-même n’est pas cher. Toutefois, la qualité à mettre en place l’est.

    - Après l’accréditation, quelle est la suite pour les écoles?
    - Elles deviennent d’abord un exemple pour les autres établissements. Elles sont aussi tenues de rester dans les mêmes standards de qualité et continuer leur progrès. Tous les 5 ans, un comité de l’AACSB se déplace pour réévaluer l’école. Si l’établissement répond toujours à nos normes et si la qualité des programmes académiques est respectée, l’accréditation est renouvelée pour 5 autres années.

    - Quels en sont les avantages?
    - Une fois le label décroché, l’école fait partie d’un réseau international d’écoles, qui ont pour but d’améliorer la qualité de l’enseignement managérial dans le monde. Elle a ainsi la possibilité de collaborer et de nouer des relations avec d’autres établissements labélisés AACSB ou des organisations membres. Par ailleurs, notre label est synonyme de qualité et d’engagement dans le progrès. Seul, 5% des business schools dans le monde possèdent ce label. Ce qui n’est pas rien!

    Propos recueillis par Tilila EL GHOUARI
     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc