×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Assurance: La 1re licence en formation alternée

    Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5506 Le 30/04/2019 | Partager
    Lancée par Axa services Maroc et les universités de Rabat et de Kénitra
    Elle ouvrira dans les facs de droit de Rabat et Salé, et à l’EST de Kénitra
    Une centaine d’inscrits pour septembre

    La formation dans les métiers de l’assurance reste encore peu développée au Maroc. Ceci oblige les opérateurs du secteur à organiser des formations en interne au profit des nouvelles recrues, pour leur faire apprendre les techniques de base de cette profession.

    C’est le cas d’Axa services Maroc (ASM), dont les besoins de recrutement ont augmenté ces dernières années pour atteindre actuellement un effectif de près de 2.800 collaborateurs, contre une trentaine d’agents lors du démarrage en 2006.

    Pour remédier à cette situation, le groupe s’est engagé dans un projet de licence spécialisée en technique et conseils en assurance, en partenariat avec le ministère de l’Education nationale. La formation sera ouverte à partir de septembre prochain.

    Trois conventions ont été récemment signées entre Axa et le ministère, ainsi que les deux universités pilotes qui accueilleront cette expérience. Il s’agit de l’université Mohammed V, à travers ses facultés de droit Souissi-Rabat et Salé, et de l’université Ibn Tofaïl de Kénitra, via son Ecole supérieure de technologie (EST).

    «Il s’agit de la première expérience de formation supérieure basée sur le système de l’alternance au Maroc. Pour commencer, une promotion d’une centaine d’étudiants sera inscrite dans les deux facultés de Rabat et de Salé», précise Mohammed Rhachi, président de l’université Mohammed V. «L’accès à cette licence sera précédé d’une sélection», indique pour sa part Azzedine Ghoufrane, doyen de la faculté de droit Souissi-Rabat.

    Les cadres d’ASM seront impliqués dans la conception et l’animation des cours dispensés. «Chaque année, les étudiants passeront au moins 4 mois de stage dans l’un de nos sites à Rabat ou à Technopolis, en vue de leur permettre de pratiquer les techniques et les cours théoriques dispensés à l’université», explique Rachid Benkirane, responsable recrutement à ASM.

    La société pourrait ainsi recruter une partie des lauréats de cette licence. Les autres pourraient facilement intégrer des centres d’appels ou des sociétés, notamment dans les secteurs de l’assurance et de la banque. Après la sortie de la première promotion, une évaluation sera réalisée, en vue d’étudier l’éventualité d’étendre cette licence à d’autres universités.

    La formation alternée fait partie des orientations de la nouvelle stratégie de la formation professionnelle récemment présentée au Roi. Les universités, aussi, gagneraient à intégrer cette approche dans leurs cursus, surtout dans les parcours de licence professionnelle. Mais elles devront d’abord s’ouvrir plus sur le monde de l’entreprise.

    Stratégie de séduction de jeunes fraîchement diplômés

    En attendant la sortie des premiers lauréats de cette licence, ASM poursuit ses campagnes de séduction auprès des jeunes diplômés, en leur présentant les métiers d’Axa et les avantages offerts dans le cadre d’un plan carrière professionnelle. «La dernière opération en date était la deuxième édition d’Afterwork recrutement. L’occasion pour favoriser les rencontres professionnelles, les échanges entre notre équipe de recrutement et les candidats étudiants, et aussi après 18h pour les personnes en activité», précise Rachid Benkirane, responsable recrutement à ASM. Benkirane rappelle que l’offre de recrutement au poste de conseiller en assurance est ouverte aux jeunes, de formation allant de Bac+2 à Bac+5. Les lauréats de toutes les spécialités sont les bienvenus, à condition qu’ils maîtrisent bien la langue française, écrit et oral.

    N.E.A

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc