×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Formation professionnelle: Un projet pilote dans le nord

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5410 Le 12/12/2018 | Partager
Un groupe de travail, formé de l’ensemble des opérateurs concernés, lancé
C’est le résultat de Kafaat Lil- jamia, «compétences pour tous» démarré en 2017
formation-professionnelle-010.jpg

 Unir les compétences des différents intervenants permettra une meilleure employabilité de la main-d’œuvre. Les apprenants seront ainsi formés aux attentes des entreprises (Ph. Adam)

Compétences pour tous, tel est l’objectif du programme Kafaat Liljamia lancé en 2017 dans la région pilote de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma. Après une année de travaux, il a réussi l’un de ses objectifs, mettre en place une gouvernance plus consensuelle de la formation professionnelle dans la région.

Cette nouvelle gouvernance s’est matérialisée par la signature d’une convention de travail entre les différents acteurs travaillant dans le domaine de la formation dont l’Office de la formation professionnelle, l’université Abdelmalek Essaâdi ou encore l’Anapec en plus d’autres acteurs comme la CGEM-Nord, la Chambre de commerce, l’Agence de développement social ou les délégations du commerce et industrie, de la pêche et du tourisme, entre autres acteurs. Le groupe de travail sera chapeauté par la wilaya de la région qui fera office de coordonnateur transversal.

Son objectif sera de mettre en place une instance de pilotage dont le rôle sera de rapprocher les politiques des divers acteurs impliqués dans la formation avec l’intervention des représentants du monde des affaires, les principaux concernés, futurs employeurs.

Le groupe permettra aussi de servir de courroie de transmission afin d’adapter la formation à la demande, tant en volume qu’en compétences. Lors d’une phase ultérieure, il s’agira «d’exporter» le modèle mis en place vers les autres régions.

A noter que «Kafaat Liljamia» (compétences pour tous) est un programme lancé sur trois ans en août 2017. Il est mené par le British Council et l’Agence espagnole de coopération (Aecid) en partenariat avec le département de la Formation professionnelle avec un financement de près de 26 millions de DH.

Son mode de fonctionnement se base sur un montage financier particulier dit «Pagoda» où l’Union européenne injecte les fonds, et ce sont le British Council et l’Aecid qui travaillent sur le terrain. Son but ultime est de développer le modèle de gouvernance de la formation professionnelle en intégrant les acteurs locaux et en l’orientant vers le marché du travail. Le pilotage du projet est installé à Tanger, un cadre étant localisé à Oujda pour couvrir la région de l’Oriental.

Parmi les objectifs de l’initiative, la mise en place de partenariats régionaux durables en vue de renforcer la gouvernance régionale et l’offre de formation. En effet, le principal problème relevé par les différentes études et programmes antérieurs reste le manque de coordination au niveau local pour s’adapter aux variations et spécificités du marché de travail dans chaque région. Kafaat Liljamia se base sur les résultats du programme «Gouvernance pour l’employabilité», GEMM-ETF, lancé en 2015 par l’European Training Foundation (ETF), une agence de l’Union européenne.

Ce programme portait principalement sur le renforcement de la sensibilisation et des capacités institutionnelles des acteurs de la Formation professionnelle et de l’emploi et sur l’analyse des besoins en compétences. Parmi ses recommandations, la mise en place d’une gouvernance locale, ingrédient «magique» capable d’améliorer l’efficience des programmes de formation professionnelle.

De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc