Viol et violences: Ce que risquent les contrevenants

Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:5345 Le 06/09/2018 | Partager
Jusqu’à 5 ans de prison pour les harceleurs, et des amendes jusqu’à 50.000 DH
Les sanctions sont doublées si les actes sont commis par des ascendants ou des personnes ayant une influence
Des mesures pour mieux protéger les victimes

La suite est réservée à nos abonnés.

Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite