Culture

Marrakech retrouve ses festivals

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5333 Le 10/08/2018 | Partager
La ville a renoué avec les Arts populaires
Et se prépare pour accueillir le festival du film prévu en décembre prochain
fifm-033.jpg

Le tapis rouge du festival du film de Marrakech sera de retour en décembre prochain après une pause d’un an. Désormais de nouvelles équipes gèrent la programmation et la coordination (Ph. L’Economiste)

2018 sera l’année du retour de festivals emblématiques de la ville de Marrakech: le festival des arts populaires et le festival du film. L’annonce de la suspension de ces deux événements avaient choqué plus d’un,  tant ces événements étaient ancrés dans la culture de la ville et constituaient une belle vitrine pour la destination. Des «pauses» qui ont porté préjudice à une ville qui se doit de multiplier les événements et les festivals pour rentabiliser ses infrastructures.

Le premier à avoir été suspendu est le festival des arts populaires. Pourtant, la ville avait même créé une fondation pour le gérer, voire créer une école des arts populaires pour la relève. Projet qui n’a jamais abouti même s’il avait été programmé dans le cadre du Marrakech, le renouveau.

Faute de moyens financiers, cette fondation a tiré sa révérence en 2015. Il a fallu attendre 2018 pour reprendre la 49e édition de ce festival avec un financement du ministère de la culture à hauteur de 3 millions de DH et une organisation confiée à l’association grand Atlas qui avait géré ce festival de 1999 à 2006.

En dépit de quelques imperfections, cette édition tenue en juin dernier a remporté un grand succès. Espérons juste que cette fois-ci sera la bonne et que cet événement qui existe depuis 1960 et rassemble 550 artistes de l’ensemble des territoires marocains sera maintenu.

Le deuxième retour est celui du festival du film de Marrakech dont les organisateurs-la fondation du festival international de Marrakech- (FFIM) avaient décidé en 2017 de marquer une pause et de mener une réflexion sur sa ligne éditoriale. Visiblement, la pause est finie et la 17e édition se tiendra donc au début du mois de décembre 2018.

Dans la foulée, la direction artistique et la programmation ont été confiées à une nouvelle équipe. On y retrouve Christoph Terhechte comme directeur artistique. Cet ancien président de la section Forum du festival de Berlin  sera épaulé dans la programmation par Ali Hajji, désigné également coordinateur général. Hajji connaît bien le festival du film puisqu’il en a été le coordinateur général durant 2 ans (2002 à 2004).

Dans l’équipe, on retrouve aussi Rasha Salti, une curatrice d’art qui  a collaboré en tant que sélectionneuse avec différents festivals dont ceux d’Abu Dhabi  et de Toronto, Anke Leweke, membre du comité de sélection du Festival de Berlin depuis 2002 et Rémi Bonhomme, coordinateur général de la semaine de la critique au festival de Cannes. Une nouvelle équipe qui devra impulser une dynamique de changement et mettre en œuvre la nouvelle organisation.

Rappelons que le festival avait été fondé en 2001. Durant seize éditions,  il a contribué au rayonnement du Maroc, en tant que terre de cinéma et de tournages. Il a aussi participé à promouvoir le cinéma marocain à l’international.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc