Economie

Canicule Record de consommation électrique

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5332 Le 09/08/2018 | Partager
Mardi 7 août, elle a dépassé de 1.653 MWh le pic maximal journalier enregistré en 2017
La pointe du soir en hausse de 130 MW, l’équivalent de l’appel maximal de Tétouan
L’ONEE écarte tout risque de coupure ou de délestage
electricite_consommation_032.jpg

 

Les fortes chaleurs pèsent lourdement sur la consommation et la production de l’électricité. Les climatiseurs tournent à plein régime et avec des records de consommation. Le phénomène récurrent s’accentue chaque année en raison de l’augmentation du taux d’équipement en appareils de climatisation, souvent énergivores.

Selon l’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE), la demande de l’énergie électrique connaît un accroissement important durant les périodes estivales. Une situation qui s’explique essentiellement par une utilisation massive de la climatisation dans les secteurs tertiaire et résidentiel. S’ajoute aussi le pompage agricole pour les besoins d’irrigation en raison des fortes chaleurs enregistrées au niveau de l’ensemble des régions, explique l’Office.

Durant la première semaine d’août, un mois où les températures s’annoncent des plus hautes du siècle, la consommation atteint des sommets. 

Mardi 7 août en particulier, la puissance maximale appelée à la pointe du matin s’est élevée à 6.172 MW à 12h45, en hausse de 112 MW par rapport à celle enregistrée en 2017. Durant cette journée, les températures ont dépassé 40 °C dans plusieurs régions.

electricite_production_032.jpg

La première semaine du mois d’août 2018 a été marquée par une forte hausse de la consommation électrique: 21.664 MWh de plus comparativement à la même période de l’année 2017

Le record de la pointe du soir est de 6.310 MW à 21h45. Il s’est accru de 130 MW par rapport à la même période de l’année dernière, soit l’équivalent de l’appel actuel d’une ville comme Tétouan!

La journée du mardi 7 août serait «la plus chargée» avec une consommation de 125.843 MWh, dépassant de 1.653 MWh la consommation maximale journalière enregistrée en 2017.  Pour l’ONEE, les consommations de la première semaine du mois d’août dépassent de 21.664 MWh celles enregistrées au cours de la même période de l’année dernière.

Aucun incident n’est relevé et l’ONEE écarte tout risque de coupure ou de délestage: «La marge de réserve est suffisante».  L’Office poursuit les investissements et développe  le parc de production. En tout cas, les capacités sont jugées suffisantes pour faire face à une demande croissante. A fin 2017, la puissance totale installée du parc de production électrique de l’Office s’élève à 8.820,194 MW contre 8.261,694 MW en 2016.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc