×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Salon du Bourget à Paris: Pluies de commandes dès le premier jour

    Par Amine SAHRANE | Edition N°:5049 Le 20/06/2017 | Partager
    Sur fond de rivalité entre Airbus et Boeing
    L’événement se tient jusqu’au 25 juin
    salon-du-bourget-049.jpg

    Le président français Emmanuel Macron (en compagnie de Fabrice Brégier, le DG d’Airbus, et Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères), a inauguré hier lundi le 52e Salon du Bourget, près de Paris, où il s’est rendu à bord d’un avion du consortium Airbus  (Ph. AFP)

    Le 52e Salon aéronautique du Bourget en France a été inauguré, hier lundi, sous très haute sécurité par le président français Emmanuel Macron. La rivalité entre les géants Airbus et Boeing repart de plus belle et des contrats ont été signés dès le premier jour.

    Pour les commandes, l’américain Boeing a frappé fort avec sept annonces commerciales prévues. Parmi elles, une commande ferme par la société de location d’avions AerCap pour trente 787-9 «Dreamliner», son long-courrier de dernière génération, pour un montant catalogue de 8,1 milliards de dollars.

    Il s’agit de la deuxième annonce pour Boeing au premier jour du Bourget. Il avait auparavant dévoilé un protocole d’accord avec CDB Aviation Lease Finance pour 42 moyen-courriers 737 MAX 8 et dix MAX 10, ainsi que huit long-courriers 787-9 «Dreamliner» pour un montant de 7,4 milliards de dollars.

    De son côté, Airbus a également signé une commande avec la société de location vente GE Capital (GECAS). Elle s’engage, selon l’annonce d’Airbus, à acheter 100 appareils de la famille des A320neo pour une valeur totale qui dépasse les 10 milliards de dollars. Cette commande va faire de GECAS «le troisième plus gros client de A320neo», selon Fabrice Brégier, le directeur général d’Airbus.

    Côté nouveautés, Boeing a annoncé le lancement du 737 MAX 10, version allongée de son moyen-courrier. Ce mono-couloir peut compter 190 à 230 sièges. L’objectif du géant américain est de relever la concurrence de l’A321neo d’Airbus. Ce dernier revendique 60% de parts de marché sur le segment moyen-courrier.

    La société américaine Textron a aussi fait lumière sur son drone de nouvelle génération. Portant le nom de Nightwarden Tactical Unmanned Aircraft System (TUAS), ce nouveau drone a des capacités de combat améliorées par rapport au système shadow développé par la même société. Il est utilisé par les forces armées des Etats-Unis, d’Italie, de Suède et d’Australie.

    Le plus grand salon aéronautique du monde, qui ouvrira ses portes au public vendredi prochain, attend plus de 350.000 visiteurs jusqu’à dimanche, dont 150.000 professionnels et 2.370 exposants. L’événement a été placé sous très haute surveillance en raison du risque terroriste. Le dispositif aérien est composé d’avions de chasse, d’hélicoptères, de missiles sol-air ainsi que de dizaines de «guetteurs».

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc