×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    Régions

    Marrakech: Une nouvelle table signée «Pourcel»

    Par Stéphanie JACOB | Edition N°:4961 Le 15/02/2017 | Partager
    Les célèbres jumeaux étoilés investissent la ville ocre
    Un premier bistrot chic avant un projet plus «gastro»
    De quoi hisser un peu plus la destination déjà mondialement plébiscitée
    chouatte_061.jpg

    Le Chouet, sur la route de l’Ourika, est la nouvelle adresse des frères Pourcel. Une cuisine bistronomique à l'ardoise et des menus complets à prix doux dans un décor signé Imaad Rahmouni (Ph. AFP)

    Après le Raspoutine, célèbre cabaret russe qui enchante Paris, Rome et depuis peu Marrakech, c’est une autre ouverture qui fait parler dans la ville ocre: Le Chouet. La nouvelle adresse, sur la route de l’Ourika, des frères jumeaux Jacques et Laurent Pourcel. Leur volonté est de proposer des plats aux saveurs méditerranéennes et marocaines, à prix doux. Même pour des chefs étoilés. Une cuisine bistronomique à l'ardoise et des menus complets sont affichés à partir de 260 DH.

    Aux fourneaux, les Pourcel ont amené avec eux Jo Pardonipade du Jardin des Sens à Montpellier, leur restaurant de référence qui vient de fermer ses portes en attendant sa renaissance dans le centre historique de la ville du sud de la France. Ouvert le 26 janvier dernier, un peu plus tard que ce qui était annoncé pour cause de la lenteur des travaux, Le Chouet, qui s’ouvre sur un immense jardin, a été imaginé par l’architecte Imaad Rahmouni.

    porcel_061.jpg

    Les chefs étoilés Jacques et Laurent Pourcel, qui viennent d’ouvrir Le Chouet à Marrakech, fourmillent de projets. A 33 ans, ils étaient les plus jeunes chefs «3 étoiles» (Ph. AFP)

    «Un jardin-restaurant qui va vous surprendre», confie Jacques Pourcel. Mais ce n’est pas ici leur premier coup d’essai au Maroc. Du consulting pour des établissements, et l’envie de poursuivre l’aventure, toujours à Marrakech, en pensant déjà ouvrir une nouvelle adresse plus gastronomique cette fois. Des projets. Beaucoup de projets. Ceux qui à 33 ans sont devenus les plus jeunes chefs «3 étoiles» ont déjà investi Tokyo, Bangkok, Londres et bien sûr Paris. Marrakech s’inscrit toujours un peu plus comme une destination gastronomique incontournable. De grands noms marocains et étrangers pour des tables d’exception.

    Des chefs qui souvent excellent dans le mariage de la haute gastronomie avec les saveurs et le savoir-faire unique de la cuisine du Maroc. Rappelons que la gastronomie marocaine a été classée 2e au monde par le site britannique Worldsim, qui recueille les avis de voyageurs. Véritable attrait pour les voyageurs, elle est reconnue pour ses arômes, ses épices, ses couleurs et pour la richesse de ses influences.

    De notre correspondante,
    Stéphanie JACOB

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc