×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par | Edition N°:4954 Le 06/02/2017 | Partager

    • Croissance: Le FMI maintient ses prévisions  
    La croissance devrait atteindre 4,4% en 2017. C’est ce qui ressort du dernier rapport publié le 3 février par le Fonds monétaire international. Quant à l’inflation, elle devrait se stabiliser à 2%. Le ralentissement de la croissance en 2016 est dû à la forte contraction de la production agricole et de la faible activité non agricole. Côté emploi, le taux de chômage a reculé à 9,6%, alors que celui des jeunes reste élevé à 21,8%. S.N.    

    • HCP: Baisse du taux d'activité en 2016  
    Selon le HCP, la situation du marché du travail en 2016 a été marquée par la persistance à la baisse des taux d’activité et d’emploi. Entre 2015 et 2016, la population active âgée de 15 ans et plus a baissé de 0,7% (-0,3% en milieu urbain et -1,1% en milieu rural). La population en âge d’activité s’est accrue, quant à elle, de 1,5%. Ce qui a généré une baisse du taux d’activité à 46,4%. Pour sa part, le taux d’emploi a reculé de 0,8 point passant de 42,8% à 42%. Il s'agit d'une baisse apparente du taux d'activité...ce qui signifie que les gens se présentent moins sur le marché de l'emploi. S.N. 

    • PSA compte assembler des véhicules au Kenya
    A partir du mois de juin prochain, Peugeot compte assembler deux modèles de véhicules au Kenya, a annoncé samedi dernier le groupe PSA. Ce déploiement du constructeur s'inscrit  dans la nouvelle étape de sa stratégie de développement en Afrique. PSA et Urysia, qui importe et distribue déjà la marque Peugeot dans le pays depuis 2010, ont signé un accord pour assembler «un volume annuel de plus de 1.000 unités destiné à couvrir les besoins du marché kenyan», précise PSA. L'usine, de taille modeste à l'échelle de la production mondiale du groupe, assemblera dans un premier temps la berline Peugeot 508, puis le nouveau SUV Peugeot 3008. Il s'agit là d'un retour industriel de PSA dans ce pays, où il avait assemblé des véhicules entre 1974 et 2002. A.R.

    • PSA: Après le Maroc, la Tunisie, l’Algérie,… 
    La nouvelle implantation de PSA en Afrique s'inscrit dans la stratégie du constructeur sur ce continent et au Moyen Orient, où il ambitionne de vendre 1 million de véhicules à l'horizon 2025. En décembre dernier, PSA avait annoncé un projet d'usine d'assemblage en Tunisie pour 2018. Il a également des projets plus importants en Iran et au Maroc (Kénitra). Des négociations sont aussi en cours avec l'Algérie pour une usine destinée à alimenter le marché local. A.R.

    • Grève des pharmaciens d’officine
    Remises allant jusqu’à 20%, anarchie dans les horaires, débauchage des employés des concurrents, ventes de médicaments aux associations… Plus d’une cinquantaine de conseils de discipline ont été tenus pour statuer sur diverses infractions commises par des officinaux sans que les jugements rendus en présence d’un juge et du pharmacien inspecteur ne soient jamais publiés au Bulletin officiel. D’où la grogne des 56 syndicats régionaux qui ont adopté le principe d’une grève nationale, dont les modalités et la durée seront fixées cette semaine. H.E

    • Paiement en ligne: mavignette.ma en première place
    Le site Internet mavignette.ma a décroché la première place en 2017 parmi quatre autres sites Internet proposant le paiement en ligne par carte bancaire. C’est en tout cas ce qu’a annoncé vendredi  le Centre monétique interbancaire (CMI). Ainsi, pas moins de 76% des 41.313 vignettes payées en ligne au 31 décembre 2016 ont été réalisées à travers le site en question. Les trois autres plateformes, dont entre autres Wafacash et BCP, ont représenté ensemble 24% des vignettes réglées en ligne. K.A

    • Agadir Land: Les investisseurs se retirent
    La Commission des grands projets (CGP) vient de refuser l'autorisation de construire au projet Agadir Camp. Et pour cause,le site sur lequel il devait être réalisé relève en partie du domaine forestier. Il n'est donc plus question aujourd'hui de sismicité (Cf notre édition du 24/1/2017). Ce refus a eu l'effet d'une douche froide sur la société civile qui mettait tous ses espoirs sur ce projet pour sortir la ville de sa morosité ambiante. La réaction du promoteur ne s'est pas fait attendre non plus. En effet, il a annoncé ce vendredi qu'il se retire et ne compte plus soumettre de demande d'autorisation pour son autre projet d'animation et de loisirs avec téléphérique Agadir Camp. F. N

    • Hajj: «Touche pas à mon quota»!
     L’Association régionale des agences de voyages de Casablanca/Settat se prépare aux nouvelles règles et conditions de réalisation de l’opération Hajj 2017. Celles-ci seront d’ailleurs au centre d’un forum organisé par la Fédération nationale des agences de voyages du Maroc, demain mardi 7 février, avec la participation du Département des Habous. Parmi les changements annoncés, figurerait «l’instauration d’un nouveau système qui limite la part du marché des agences de voyages à uniquement 13.000 pèlerins pour la saison hajj 1438/2017» S.F.

    • «Mixité»: Le double discours du PJD
    Après avoir voté l’interdiction de la mixité au sein des centres de beauté et salons de coiffure, mercredi dernier, le Conseil communal de Fès, présidé par le maire « PJD » se désavoue. Dans un communiqué de presse, diffusé jeudi dernier, Driss El Azami El Idrissi nie toute discussion ou vote à cet égard. «L’arrêté communal organisationnel ne concerne pas les autorisations de SPA et salons de massage ». Pourtant, le maire pjdiste sait bien que la commune n’a jamais délivré d’« autorisation de SPA ou salons de massage». Tous les centres offrant ce genre de prestation exercent sous l’intitulé « centre d’esthétique, beauté ou coiffure…». Enfin, si la mixité est interdite dans les salons de coiffure qu’en est-il des SPA et centres de massages? J.R

    • Accréditations payantes:Les écoles veulent un délai supplémentaire
    La décision de transférer, dès cette année, l’examen des accréditations des filières à la nouvelle agence d’évaluation, et de rendre le service payant, a été prise de manière «expéditive». C’est ce que pensent les représentants de l’enseignement supérieur privé. Au lieu de procéder à la simple externalisation de cette procédure, auparavant assurée par le ministère de tutelle, ils proposent un délai supplémentaire d’une année, afin de mieux négocier la transition. Ils espèrent, notamment, en profiter pour la révision des cahiers de charges. Cela permettrait d’ouvrir la voie à l’équivalence des diplômes des filières accréditées. Une rencontre devrait bientôt être organisée avec la ministre de l’Enseignement supérieur par intérim, Jamila El Moussali. A.Na 

    • Furukawa Electric démarre son chantier à Tanger
    Le groupe japonais Furukawa Electric a lancé les travaux de construction de son site à Tanger Automotive City, pour l’assemblage de fibre optique dédiée aux télécoms. Forte d’un investissement de 8 millions de dollars, l’usine devrait dès la fin de cette année, assurer l’étape finale de fabrication à partir d’éléments bruts de fibres amenés de ses usines américaines et japonaises. A.A.

    • Alaoui M’daghri aux commandes de Fès-Saïss
    Driss Alaoui M’daghri a été élu, à l’unanimité, président national de l’Association Fès-Saïss pour le développement culturel, social et économique, lors d’une assemblée élective tenue samedi dernier à Fès. Le président du jury du Prix de L’Economiste, professeur et ancien ministre, remplace à ce poste l’ancien conseiller du Roi, Mohamed Kabbaj, qui garde le titre de président fondateur. M’daghri Alaoui sera épaulé par Hassan Slighoua, président délégué. Pour ce qui est des vice-présidents, ils sont respectivement Amal Jalal, Rachid Jamaï et Mohamed Lazrek. Y.S.A

    • Attentat du Québec: Feu Soufiane Azzeddine rapatrié
    La dépouille de Soufiane Azzeddine, la victime marocaine décédée dans l’attentat terroriste contre le Centre culturel islamique du Québec (CCIQ), a été rapatriée samedi soir. Les autorités marocaines ont pris en charge les frais de rapatriement du corps du défunt ainsi que les frais de déplacement aller-retour des membres de sa famille. K.A. 

    • Casablanca: La police administrative opérationnelle
    La commune urbaine de Casablanca lance une brigade de police administrative. Cette brigade va opérer dans un 1er temps sur 5 arrondissements: Anfa, Maârif, Sidi Belyout, My Rachid et Sidi Othmane. Il s’agit d’une expérience pilote qui sera généralisée plus tard sur l’ensemble de la commune.A. E.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc