×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Brèves internationales

    Brèves Internationales

    Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:4856 Le 15/09/2016 | Partager

    ■ Climat: Le Brésil et le Panama ratifient l’accord de Paris
    Après les Etats-Unis et la Chine, le Brésil et le Panama ont ratifié à leur tour l’accord mondial sur le climat conclu en décembre à Paris, qui prévoit la réduction des gaz à effet de serre par les pays signataires. L’accord entrera en vigueur lorsque 55 pays représentant au moins 55% des émissions mondiales l’auront ratifié.

    ■ Agroalimentaire: Le Maroc a le plus faible risque au Maghreb
    L’agroalimentaire est un des secteurs les plus importants pour les économies nord-africaines, selon Coface, qui a dédié tout une étude à ce secteur stratégique. Bien que sa contribution à la production nationale varie dans la région, l’agroalimentaire représentait en 2014, 9,5% du PIB en Tunisie, 13% en Algérie et en Egypte et 15,6% au Maroc. En 2015, le secteur employait 21,7% de la population active totale en Egypte, 15% en Tunisie et environ 40% au Maroc. Chez nous, l’agroalimentaire bénéficie de subventions gouvernementales, puisqu’il contribue à près de 16% du PIB et emploie 40% de la population. De manière générale, le Maroc est le pays d’Afrique du Nord présentant le plus faible niveau de risque.

    ■ Immigration: L’UE se tourne vers l’Afrique et le Moyen-Orient
    A l’occasion de son discours-programme annuel sur l’état de l’Union devant le Parlement européen à Strasbourg, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a proposé non seulement de doubler la durée et la capacité de son plan d’investissement, mais aussi un nouveau plan destiné à l’Afrique et au Moyen-Orient afin de freiner l’immigration économique.  Il s’agit d’obtenir des pays africains, comme cela a été fait avec la Turquie, qu’ils luttent davantage contre les passeurs et acceptent beaucoup plus de «réadmissions» de leurs ressortissants.

    ■ Energie: Les investissements baissent, selon l’AIE
    Les investissements mondiaux dans l’énergie ont globalement baissé en 2015, créant un risque sur la sécurité d’approvisionnement, selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE). L’an dernier, ces investissements se sont contractés de 8% à 1.800 milliards de dollars. Cette baisse reflète en réalité celle qui touche l’exploration et la production de pétrole et de gaz (-25%), consécutive au bas niveau des cours de l’or noir depuis 2014. Les principales compagnies pétrolières ont réduit leurs investissements de 19% en 2015 puis de 21% cette année dans l’amont, représentant un montant de 60 milliards de dollars.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc