×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Politique

    Le PAM se voit pilote du prochain gouvernement

    Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:4845 Le 29/08/2016 | Partager
    Ilyass El Omari vise clairement la première place aux législatives
    Le parti se positionne en tant que véritable alternative
    Et tacle le gouvernement en pointant son manque d’innovation
    pam_legislatives_045.jpg

    Ilyass El Omari a appelé les membres de son parti à faire preuve de «retenue et de sagesse», en «évitant d’être entraînés dans des  guéguerres inutiles». La période électorale étant souvent la «haute saison» des polémiques politiciennes. D’où les rappels à l’ordre pour relever le niveau du débat politique (Ph. PAM)

    A un peu plus d’un mois des élections, le PAM affiche clairement ses ambitions. Lors de la réunion des bureaux politique et fédéral du parti, samedi dernier à Casablanca, Ilyass El Omari a clamé haut et fort l’objectif de sa formation: arriver premier aux législatives et prendre la direction du gouvernement. Pour lui, «les Marocains aspirent au changement qu’incarne le PAM». Car, «la persistance de la situation actuelle risque de mener le pays vers une catastrophe», a mis en garde El Omari. Le parti du tracteur veut peser de tout son poids pour créer une rupture par rapport aux politiques menées actuellement. Celles-ci ont «montré leurs limites durant ces 5 années, avec un impact négatif qui a touché les différents secteurs», a-t-il dit. Pour le patron du PAM, la prochaine étape nécessite «l’innovation dans l’élaboration des politiques publiques». Dans cette logique, El Omari joue la carte de l’apaisement avec les adversaires politiques. Il a plaidé pour la consolidation de la «sagesse» qui a caractérisé les relations des Pamistes avec les autres partis. Et d’éviter «d’être entraînés dans des guéguerres inutiles». Le PAM faisant souvent l’objet d’attaques de la part du PJD. Aujourd’hui, l’état-major du PAM insiste sur l’importance d’aller aux prochaines élections avec des propositions innovantes, réalistes et réalisables. L’idée est de se positionner en tant que véritable alternative. Les formations actuellement au pouvoir «sont inaptes à trouver des solutions innovantes». Le patron du PAM n’y est pas allé par quatre chemins. Pour lui, la bataille électorale sera menée pour «une nouvelle libération de la nation».  
    C’est dans ce sens que s’inscrit le programme électoral du PAM, dont les grandes lignes ont été présentées aux membres du Conseil national, samedi dernier. Il sera bientôt dévoilé. Le programme électoral du parti a été élaboré en impliquant plusieurs intervenants de l’extérieur du parti et en sondant les attentes de différentes composantes de la société. La commission qui s’est penchée sur la préparation du programme électoral, pilotée par l’ancien ministre Ahmed Akhchichine, a rencontré des syndicats, des associations, des experts…  La plateforme du programme électoral connaîtra aussi l’intégration de certaines propositions ou recommandations des membres du Conseil national.
    Globalement, les dirigeants du PAM ont fait savoir que les préparatifs vont bon train. Outre le programme économique et social, l’état-major du parti se penche également sur la finalisation de la liste des candidats. Ilyass El Omari a promis «une grande représentativité des femmes dans les candidatures». Il a aussi rappelé que les procédures d’octroi des accréditations ont été verrouillées. Des critères rigoureux doivent être respectés pour avoir le précieux sésame.

    Ateliers thématiques

    L’examen des principales dispositions du programme électoral du PAM était le point culminant à l’ordre du jour de la 21e session du Conseil national. Les membres du Parlement du parti se sont penchés sur les aspects économiques et sociaux de l’offre PAM dans le cadre d’ateliers thématiques. Les discussions au sein du Conseil national de cette formation devront aboutir à une version du programme électoral faisant l’objet d’unanimité au niveau de toutes les structures internes. Après cette approbation, les grandes orientations du projet de société proposé par cette formation seront vulgarisées auprès de l’opinion publique.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc