×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Des jeunes étudiants en action à Marrakech

    Par Stéphanie JACOB | Edition N°:4843 Le 25/08/2016 | Partager
    L'Aiesec multiplie les programmes de coaching et de formation en langues
    etudiants_marrakech_043.jpg

    La branche Aiesec Marrakech, créée en 2008, mène toute l’année des actions bénévoles et organise des séminaires d’échanges et de rencontres (Source: Aiesec Marrakech)

    Cette organisation estudiantine a pour but ultime la paix et l’épanouissement du potentiel humain. Il s’agit de la plus large au monde avec 100.000 membres à travers 126 pays et territoires, et de la plus ancienne, fondée en 1948. L’Association internationale des étudiants en sciences économiques et commerciales (AIESEC) vise à promouvoir et développer les capacités de leadership chez les étudiants à travers des expériences de bénévolat et des stages professionnels ou culturels internationaux. Permettre ainsi aux leaders de demain d’acquérir des compétences concrètes tout en développant leur propre potentiel humain et personnel. Les clés pour qu’ils aient un impact positif et durable sur la société. Cet élan a également pris place au Maroc en 1986. Quelque 300 étudiants en sont membres actuellement, issus des plus grandes écoles et universités du pays. La particularité est que cette organisation est dirigée par les étudiants eux-mêmes et les récents diplômés de l’enseignement supérieur. Quelques semaines avant la rentrée, la branche Marrakech, créée en 2008, fait le bilan de son année d’actions. La chef du projet éducation, Malak Dargham, définit les objectifs comme une «occasion d’offrir aux jeunes la possibilité de s’intégrer dans un nouveau monde, de découvrir de nouvelles cultures et de se familiariser avec de nouvelles traditions». Car nous sommes ici dans l’échange entre les jeunes et les seniors leaders. Toute l’année et partout dans le monde, l’Aiesec organise un grand nombre de projets, de conférences internationales, nationales et régionales, et des séminaires destinés à former et développer les compétences de ces jeunes. C’est ainsi qu’à Marrakech, un projet éducatif d’échanges a permis à 450 bénéficiaires de suivre des cours de langues étrangères (my language, my culture), abrités pendant l’été par l’Ecole supérieure d’ingénieurs et de managers, ISGA Marrakech, et animés par des intervenants bénévoles étrangers. Autres actions soutenues par cette organisation locale, l’élaboration de l’image de marque d’associations de la ville et de leur notoriété par la création de logos, de sites web… Cette action appelée “rebrand me” a été possible grâce au talent de graphistes, développeurs et photographes du Maroc et d’ailleurs, tous bénévoles. Ces associations et coopératives locales, qui trop souvent manque d’identité visuelle, ont également pu bénéficier et être sensibilisées aux bonnes pratiques de l'entrepreneuriat. De quoi leur permettre elles-mêmes de se développer. Au programme de la rentrée, le projet national touristique qui, à travers différents rendez-vous, recevra à Marrakech 15 intervenants de différentes nationalités.
    De notre correspondante,
    Stéphanie JACOB

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc