×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Espaces Saada
    Casa-Rabat concentre l’essentiel des transactions

    Par Amine ATER | Edition N°:4837 Le 17/08/2016 | Partager
    Les mises en chantier ont atteint 4.028 unités à fin juin dernier
    3.600 unités produites en 6 mois!
    espace_saada_037.jpg

    L’axe Casablanca-Rabat constitue le principal des transactions de la filiale de Palmeraie Développement avec 46% des unités commercialisées, suivi par la région Nord (Tanger, Martil, Oujda et Fès) avec 35% des ventes ou encore la région Sud (Marrakech-Agadir) avec 19%

    La filiale du groupe Palmeraie Développement, spécialisée dans le logement social, vient de rendre public le bilan de son activité lors du 1er semestre 2016. Malgré la morosité du secteur immobilier, Espaces Saada a enregistré la prévente de 2.086 logements à fin juin dernier. Près de 83% des unités pré-vendues concernent le logement social, le reste est constitué de lotissements moyen standing, villas et autres commerces. «L’entreprise a réalisé la prévente de 2.086 unités à fin juin 2016, soit 42% de l’objectif annuel 2016 (près de 5.000 unités). Cette performance a pu être réalisée grâce à la bonne localisation de ces projets situés dans les plus grandes villes et sa force de vente qui privilégie une stratégie de proximité», précise le management de Espaces Saada. Sur les projets réalisés, le taux de commercialisation est de 91%. Pour leur part, ceux en construction ont enregistré 81% de préventes et 40% pour les projets en développement. Au niveau régional, c’est l’axe Casablanca-Rabat qui concentre l’essentiel des ventes avec 46% des transactions, suivi de la Région Nord (Tanger, Martil, Oujda et Fès) ou encore du Sud avec 19% des unités vendues (Marrakech et Agadir). Le premier semestre a également connu la production et mises en chantier de 4.028 unités dont 3.600 déjà achevées. Un rythme de construction qui rentre dans le cadre de la stratégie de développement annoncée lors de la présentation des résultats du groupe en avril dernier, qui prévoyait de réaliser 15 à 20% du résultat de l’année lors du 1er semestre 2016. «Nous envisageons de poursuivre ces efforts pour atteindre les objectifs fixés en 2016, en termes de préventes, de résultats, de lancement de chantiers et d’achèvement de travaux», explique le management.  En termes d’implantation, les projets d’Espaces Saada se situent en périphérie des grands pôles urbains, avec une prédominance dans le Grand Casablanca. En effet, la métropole concentre à elle seule 50% de l’offre du promoteur immobilier avec  36.328 unités. Ce qui représente 14 projets qui s’étendent sur 461 hectares.  Marrakech représente pour sa part le 2e pôle d’investissement de l’entreprise avec 7 projets qui mobilisent une superficie de 343 hectares, pour 12.767 unités. S’y ajoutent Agadir (6 projets sur 6 hectares, pour 3.646 unités), Martil (2 projets mobilisant 21 hectares, soit 4.689 unités) ou encore Fès (1 projet qui s’étend sur 124 hectares pour 7.412 unités). L’ensemble de l’offre d’Espaces Saada représente un total de 35 projets mobilisant un peu plus de 1.000 hectares, soit l’équivalent de 71.926 unités.      
    Côté endettement bancaire, les créances à long terme de la filiale de Palmeraie Développement ont atteint 1,9 milliard de DH à fin juin dernier pour une dette globale de 2,7 milliards de DH. Lors de cette période, l’entreprise a remboursé 251 millions de DH (en capital hors intérêts), tout en tirant un montant de 467 millions de DH. L’entreprise a, rappelons-le, enregistré un chiffre d’affaires de 1,7 milliard de DH en 2015. Ce qui représente une baisse de 3,6% par rapport à 2014. «Les travaux d’arrêté des comptes pour le premier semestre sont en cours. L’entreprise communiquera ses résultats financiers définitifs dès que l’audit comptable sera finalisé», confie le management.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc