×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Planche à billets

Par Nadia SALAH| Edition N°:5850 Le 24/09/2020 | Partager
salah_nadia.jpg

Dans une longue et passionnante conférence de presse (deux bonnes heures!), le wali de Bank Al-Maghrib a répondu sans faux-fuyant aux questions de nombreux journalistes.

Pourtant les positions de la Banque centrale et de son gouverneur ne sont pas toujours faciles à tenir face aux multiples pressions de l’environnement.

Le wali ne craint pas de répondre à chacun et il n’évite aucun thème. Personnellement, il n’a rien à gagner dans cet exercice, sauf… le service de la Nation et du Roi. Il mérite d’être salué et il l’est.

Ceci posé, BAM est de plus en plus attaquée sur la création monétaire, la planche à billets. Pour de nombreux économistes, produire, imprimer de l’argent est la clef de la relance: plus il y aura d’argent, plus il y aura d’achats et le tour sera joué.

Hélas, ça ne marche pas comme cela. Si on met 100 DH qu’obtient-on sur le marché? D’abord 66 DH vont devenir tout de suite des importations (le Maroc importe deux fois plus qu’il n’exporte) et sur les 33 restants, une partie aussi filera dehors dans l’année suivante. Pas sûr que les pays fournisseurs nous soient reconnaissants d’avoir créé des emplois chez eux.

Ce n’est pas fini. Le déficit de la balance commerciale va se creuser, alors que les recettes du tourisme sont au plus bas. Ce n’est pas la meilleure idée à mettre en œuvre, surtout en ce moment. Et ne parlons pas du déficit budgétaire additionnel, qui arrive après une décennie de laisser-aller gouvernemental en la matière.

Néanmoins, il y a quelques acteurs que la création monétaire enchanterait. Ce ne sont pas les citoyens, mais les politiciens: la population sera anesthésiée pendant six à dix mois… c’est plus facile de se faire réélire. Après, une catastrophe plus grande que le Covid s’installera.

 

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc