×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

N’oublions pas

Par Meriem OUDGHIRI| Edition N°:5842 Le 14/09/2020 | Partager
meriem-oudghiri.jpg

2020 sera incontestablement l’année de toutes les ruptures. Avec toutes ses facettes, la crise met à rude épreuve la résilience du pays et des entreprises déjà très endettées.

Dans cette tourmente, le monde rural et l’agriculture ne sont pas épargnés. Coup sur coup, Covid et sécheresse sont le duo «perdant».

Les économistes du CMC tirent la sonnette d’alarme: dans la stratégie de relance, n’oublions pas cet écosystème qui cumule les déficits au niveau des revenus, de l’emploi et du développement humain (voir notre édition du lundi 7 septembre).

N’oublions pas ce monde qui concentre 40% de l’emploi national.

N’oublions pas aussi que malmenée pendant des décennies et prise en otage par des thérapies de choc sans grand résultat, l’agriculture marocaine revient de loin. De toutes les façons, le pays en avait trop fait dans ce sens pour rebrousser chemin sans dégâts.

N’oublions pas que la mayonnaise «Maroc Vert» a pris et a donné des résultats avec le but de doter le pays d’une agriculture moderne et productive.

N’oublions pas que la vitrine agricole géante du SIAM a permis à plusieurs reprises de dévoiler l’innovation, les performances, la recherche, les nouvelles techniques de mécanisation, d’élevage,...

Donc, ne perdons pas toutes ces avancées. Stratégique, ce secteur dispose d’un immense capital de technicité et d’expérience et des marges de progrès importantes.

Mais dans cette dynamique, il ne faut surtout pas que les petits agriculteurs, pièce maîtresse, restent au bord du chemin. Aujourd’hui, il s’agit pour le pays d’effectuer un examen grandeur nature dont il faudra tirer les leçons au cours des prochaines semaines et des prochains mois. Aziz Akhannouch a promis pour bientôt une nouvelle stratégie génération verte, comprenant notamment l’émergence d’une classe moyenne agricole. Alors, n’oublions pas...

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc