×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    L'Edito

    L'éditorial

    Par L'Economiste| Edition N°:73 Le 01/04/1993 | Partager

    Beaucoup (peut-être trop) de monde au colloque sur la Communication et beaucoup (peut-être trop) d'idées. Mais ne nous plaignons pas, car s'il faut ne retenir qu'un point-clef, ce sera celui du seuil. Dans cet énorme brassage, il ressort en effet que nous avons franchi un seuil.

    C'est celui qui nous a fait sortir de la "proto-communication", comportant, comme en biologie, une multitude d'organismes primitifs avec des méthodes et des outils rudimentaires. C'est à ce seuil qu'apparaissent des corps bien plus complexes avec des organisations plus sophistiquées, avec des instruments et des méthodes plus efficaces, mais aussi plus difficiles à manier.

    Il ne faut cependant pas se leurrer, toutes les entités qui travaillent dans la communication ne sont pas devenues du jour au lendemain des entreprises dignes de ce nom, au sens de la gestion comme au sens moral. Il demeure encore nombre de proto-organismes, incapables par nature d'avoir un comportement normal d'entreprise. Ils disparaîtront ou se transformeront, mais en attendant, ils parasitent l'environnement et suscitent l'irritation des entreprises organisées et professionnalisées.

    C'est pour en finir avec ces désordres préjudiciables à tous qu'apparaissent des revendications extrémistes, comme celles de créer des corporations avec des tickets d'entrée plus ou moins rigoureux. Méfions-nous cependant de ces tentations, qui veulent réduire les désordres en tombant dans des solutions totalitaires. La liberté doit rester la base première, y compris lorsqu'il s'agit de lutter contre nos propres errements, mais dans ce cas, liberté s'accompagne de responsabilité et donc d'autodiscipline.

    Abdelmounaïm DILAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc