×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

L'éditorial

Par L'Economiste| Edition N°:23 Le 02/04/1992 | Partager

Un syndicaliste interpellé et poursuivi; un autre sur les plateaux de télévision. Deux événements qui n'ont d'autre lien que d'attirer l'attention sur le syndicalisme, au moment où des appels à la grève et des appels à l'arrêt de grèves se multiplient.
Les citoyens apprécient toujours fort les périodes électorales. Quoi de plus agréable que de se sentir sollicité!
Les entreprises les goûtent moins. Elles se savent les terrains d'enjeux qui ne sont pas les leurs. Apolitiques par nature, les entreprises sont démunies dans les batailles politiques dont elles ne sont que des instruments involontaires. Et puisqu'il est hors de question de renoncer au débat politique, fusse au prix de gênes économiques, les entreprises finissent par se politiser de force. Ce ne sont pas des phénomènes inédits. Ils se sont déjà produits ailleurs.
La qualité de l'action syndicale y a-t-elle gagné? Pas du tout puisque les centrales qui ont, ailleurs dans le monde, trop mêlé la politique aux revendications professionnelles ont été estompées des deux scènes, la scène politique et la scène syndicale.
La pertinence du débat politique peut-elle y gagner? On peut en douter puisque le passage par le champ syndical signifie forcément que le débat politique est biaisé, sinon masqué.
Ceci posé, il n'en reste pas moins qu'il faut un syndicalisme fort, qui n'ait pas besoin que la CGEM attire l'attention sur le scandale des retraites à 50DH pour s'occuper des intérêts des travailleurs cotisants à la CNSS; ni besoin qu'une enquête de l'administration soulève le problème des entreprises n'assurant pas leurs employés; ou encore besoin que le client d'un exportateur s'inquiète du respect des normes.
Le champ syndical est pour le moins vaste, surtout que ce domaine réagit à la pression de la revendication professionnelle.

L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc