×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

L'Edito

L'éditorial

Par L'Economiste| Edition N°:5 Le 28/11/1991 | Partager

Le Ministère chargé des Investissements étrangers vient de reprendre l'idée de la "banalisation" des Codes d'investissements en lui donnant fort à propos, un nouveau nom: le Code Unique. En lui-même, ce nom est plus évocateur que ne l'était le mot "banalisation" et donne une chance d'aboutir. Signe des temps: il ne suffit pas d'avoir une bonne idée, encore faut-il bien la vendre.
L'idée reste simple: reprendre les quelques 7 codes destinés à encourager les investissements et leur donner une valeur standardisée, applicable quel que soit l'investissement et quel que soit le domaine.
Les textes actuels laissent entre eux de nombreux "trous" et il se trouve que c'est dans ces trous que se produisent les innovations techniques, commerciales, organisationnelles ou sociales. Le plus connu de ces trous est l'ingénierie, le plus nouveau est l'industrie de la restauration, le plus choquant est l'investissement à caractère médical. Dans le même temps, la formulation du Code des investissements immobiliers encourage consciencieusement ... le stockage des terrains et des bâtiments!
On se tromperait donc lourdement si l'on voyait dans le projet de M. Mohamed Alaoui Medaghri une simple volonté d'imposer son ministère aux autres. Et ce d'autant plus qu'il est bien placé, en tant qu'ancien Directeur des Impôts pour connaître parfaitement les demandes d'avantages, refusées par son ex-administration.
On se tromperait tout aussi lourdement si l'on en déduisait que bon sens et expérience seront suffisants pour promouvoir l'idée, même habillée du nom évocateur de "Code Unique".
Chaque administration titulaire d'un Code s'en considère la gardienne car elle justifie à travers lui de sa bonne volonté vis-à-vis du développement. Déjà, les résistances se parent de compétences...

L'ECONOMISTE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc