×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

Flash

Réforme de l’éducation: L’Oriental décline ses chantiers

Par L'Economiste| Le 05/04/2021 - 10:55 | Partager
Réforme de l’éducation: L’Oriental décline ses chantiers Photo d'illustration

L’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de l’Oriental se mobilise pour concrétiser les projets visant la mise en œuvre les dispositions de la loi-cadre 51.17 portant sur la réforme du système de l’éducation et de la formation. Le programme régional 2021-2023 entend en effet l’enregistrement de près de 61.000 enfants pour atteindre un taux de généralisation du préscolaire de 74,%, contre 65,4% actuellement. Pour y arriver, la région disposera de 450 nouvelles unités d’enseignement, "de manière à couvrir l’ensemble des établissements d’enseignement primaire public", indique-t-on.

Au total, l’AREF bénéficiera d’un budget de 1,64 milliard de DH pour la mise en œuvre du programme d’action au titre de l’année 2021, dont plus de 707 millions de DH consacrés à l’investissement, contre 313 millions de DH de frais de gestion et 626 millions de DH de dépenses du personnel.

Concernant l’élargissement de l’offre scolaire, quelque 11 écoles primaires seront créées, outre 13 collèges et 10 lycées. L’AREF s’attellera aussi à la finalisation de la construction d’une école communautaire et renforcera les capacités des écoles à travers la construction de 326 salles de cours supplémentaires. En outre, 16 nouveaux internats seront mis en place, ce qui permettra de totaliser 104 structures. Plus de 20.000 élèves bénéficieront de bourses, alors que 300.000 seront pris en compte dans le cadre de l’initiative royale "Un million de cartables". S’ajouteront 120.000 élèves bénéficiaires de la restauration scolaire et 154.000 qui seront pris en compte dans le cadre de l’élargissement du programme Tayssir de soutien à la scolarité.

Un autre volet important porté par la réforme consiste en la promotion de l’éducation intégrante au profit des élèves à besoins spécifiques ou en situation particulière. Dans ce domaine, le programme régional 2021-2023 vise à faire de 512 écoles des établissements intégrants. Enfin, concernant la mise à niveau intégrée des établissements d’éducation et de formation, l’AREF de l’Oriental, qui a déjà déclaré trois de ses directions provinciales sans classes préfabriquées grâce à l’élimination de 2.400 salles de préfabriqué, entend se débarrasser de l’ensemble de ce type de construction sur l’ensemble du territoire de la région à l’horizon 2023. "A condition que les partenaires tiennent leurs engagements dans ce sens".

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc