Rabat : Fin de l’anarchie des taxis devant la gare ONCF d'Agdal

Par L'Economiste| Le 19/05/2021 - 21:57 | Partager
Rabat : Fin de l’anarchie des taxis devant la gare ONCF d

Depuis la fin du mois de Ramadan, on enregistre la fin de l’anarchie pratiquée auparavant par certains chauffeurs de petits taxis à la sortie de la gare ONCF Rabat Agdal, côté Ecole nationale supérieure des mines de Rabat.

Cela grâce à l’intervention ferme des autorités notamment des services de police, ce qui a permis d’instaurer l’ordre et le respect de la réglementation par les taximen. Auparavant, certains chauffeurs préféreraient stationner devant la gare en attendant l’arrivée des trains pour ‘’choisir’’ les clients dirigés uniquement vers Hay Ryad avec une préférence pour la zone près de l’avenue Annakhil.

En plus de la destination, le chauffeur exige également de faire le déplacement avec trois clients, ce qui va lui permettre de rentabiliser sa prestation avec un prix de la course qui pourra dépasser 80 DH. Mais une telle pratique entrave le bon fonctionnement du service des taxis au profit de l’ensemble de la collectivité.

En effet, plusieurs usagers du train vont se trouver dans l’obligation d’attendre l’arrivée d’un taxi ou de le chercher dans les environs pour les transporter vers les destinations de leur choix.

 

L'Economiste vous conseille