×
Trou noir
Trou noir Par Mohamed Ali Mrabi
Le 01/03/2024

Pour les partis politiques, «le compte n’est pas bon»! Contrairement aux slogans sur la moralisation et la préservation des deniers publics, brandis lors des... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Plateformes numériques : Latifa Akharbach appelle à réguler sans contraindre la liberté

Par L'Economiste| Le 09/10/2022 - 09:32 | Partager
Plateformes numériques : Latifa Akharbach appelle à réguler sans contraindre la liberté

Latifa Akharbach, présidente de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA), a appelé à adopter un nouveau modèle de régulation des médias qui protège la société sans contraindre la liberté. Lors de la 7e conférence des présidents du Réseau Francophone des Régulateurs des Médias (REFRAM), organisée les 6 et 7 octobre 2022 au siège de l’UNESCO à Paris par l'Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique en France (L’Arcom), Akharbach a souligné que « la question de la régulation des plateformes numériques transnationales est désormais une préoccupation régalienne, citoyenne et même philosophique puisque la condition numérique de l’humanité mobilise de plus en plus de penseurs et de chercheurs interdisciplinaires ».

Intervenant en tant que présidente du Réseau des Instances Africaines de Régulation de la Communication (RIARC), Akharbach a affirmé que le pouvoir de marché que détiennent les plateformes numériques et leur capacité colossale d’agrégation, de traitement et de diffusion de contenus questionnent les souverainetés, les juridictions et affectent les identités et les représentations du monde. Elle a ainsi relevé que ces interrogations se pose avec plus d’appréhension en Afrique du fait un quart de la population mondiale vivra sur le continent en 2050 et que la moitié sera âgée de moins de 20 ans.

« La génération Z africaine mériterait donc, ne serait-ce que par sa dimension démographique, un nouveau modèle de régulation qui protège la société sans contraindre la liberté », a ainsi souligné Akharbach lors de cette rencontre organisée par l’Arcom.