×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Conseil des ministres: Voici les orientations générales du PLF 2020

    Par L'Economiste| Le 10/10/2019 - 07:34 | Partager
    Conseil des ministres: Voici les orientations générales du PLF 2020

    Le Roi Mohammed VI a présidé, mercredi 9 octobre 2019 au Palais Royal à Rabat, un Conseil des ministres au cours duquel ont été présentées les orientations générales du projet de Loi de Finances au titre de l'année 2020 et adoptées plusieurs conventions internationales, indique le Cabinet royal. Durant ce Conseil, le ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration, a présenté, devant le Roi, un exposé sur les orientations générales du projet de Loi de Finances pour 2020.

    Ce PLF, élaboré sur la base des orientations royales contenues dans les discours royaux, s’appuie sur quatre priorités majeures à savoir la mise en œuvre effective de la loi cadre relative à la réforme du système d’éducation et de formation, en tant que base pour réduire les disparités ; la mise en place des mécanismes de protection sociale, le soutien de la classe moyenne et le renforcement du ciblage des catégories démunies ; l'accélération de la mise en œuvre de la régionalisation et une nouvelle dynamique à l’investissement. Dans le domaine de la formation, l’accent sera particulièrement mis sur le principe de l’égalité des chances, le soutien social à la scolarisation et l’application de la feuille de route relative au développement de la formation professionnelle, particulièrement en ce qui concerne la création des Cités régionales des compétences et des métiers et la modernisation des curricula à travers la formation par alternance et la formation par apprentissage.

    Sur le plan social, les chantiers porteront notamment sur l'amélioration et la généralisation des services médicaux, l'élargissement de la couverture médicale, et l'opérationnalisation de l'assurance maladie, ainsi que la mise en œuvre des engagements du Dialogue social. En outre, dans le domaine de régionalisation, le gouvernement devra œuvrer à renforcer les ressources des régions et accélérer la mise en œuvre de la Charte de déconcentration administrative. Enfin, en matière d’investissement, les chantiers concerneront la mise en œuvre des recommandations des troisièmes assises nationales sur la fiscalité, la poursuite de la liquidation de la dette relative à la TVA, la réduction des délais de paiement ainsi que la création d’un Fonds de soutien aux TPME.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc