×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Flash

    Conférence sur la Libye à Berlin: Rabat réagit vivement à son exclusion

    Par L'Economiste| Le 19/01/2020 - 10:03 | Partager
    Conférence sur la Libye à Berlin: Rabat réagit vivement à son exclusion

    La non-participation du Maroc à la conférence prévue ce dimanche 19 janvier à Berlin sur la crise libyenne passe mal aux yeux du Royaume. Samedi, le ministère des Affaires étrangères exprimé "son profond étonnement quant à son exclusion de la conférence", rappelant que "le Royaume Maroc a toujours été à l’avant-garde des efforts internationaux pour la résolution de la crise libyenne".

    Rabat affirme avoir "joué un rôle décisif dans la conclusion des accords de Skhirat, qui sont, à ce jour, le seul cadre politique – appuyé par le Conseil de Sécurité et accepté par tous les protagonistes libyens – en vue de la résolution de la crise dans ce pays maghrébin frère". La diplomatie marocaine a d’ailleurs haussé le ton face à la promotion des intérêts nationaux des pays étrangers en Libye

    "Le Royaume du Maroc ne comprend ni les critères ni les motivations qui ont présidé au choix des pays participant à cette réunion", déplore-t-il, soulignant que "le pays hôte de cette conférence, qui est loin de la région et des complexités de la crise libyenne, ne saurait la transformer en instrument de promotion de ses intérêts nationaux". A noter que la Tunisie a également rejeté une "invitation tardive" pour participer à la conférence.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc