×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

Flash

Chakib Alj: "La francophonie doit apporter une valeur ajoutée palpable pour les entreprises"

Par L'Economiste| Le 25/08/2021 - 09:30 | Partager
Chakib Alj: "La francophonie doit apporter une valeur ajoutée palpable pour les entreprises"

Le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj a indiqué, mardi, lors de la Rencontre des entrepreneurs francophones (REF) que les pays de l’espace francophone ont des atouts qui peuvent profiter à leurs partenaires. "Si les uns disposent de ressources naturelles abondantes, d’autres sont connus pour leurs avancées technologiques & d’autres sont plus avantagés par la qualité de leurs RH", a-t-il souligné durant cet événement organisée par le MEDEF dans le cadre de son Université d'été. 

“Pour que la Francophonie ne soit plus qu’un partage de langue mais plutôt un véritable espace économique, il faut qu’elle apporte de la valeur ajoutée palpable pour les entreprises. Le potentiel est là mais nous devons l’exploiter de manière plus volontariste", a ajouté le président de la CGEM durant son intervention. 

Une importante délégation d'hommes et de femmes d'affaires marocains, conduite par le patronat marocain prend part à la REF, organisée mardi et mercredi à Paris. Composée de 22 patrons d'entreprise de divers secteurs du privé (construction, énergie, industrie, agriculture, outsoucing, villes durables, technologies, assurances…), cette délégation est conduite par le président de la CGEM, Chakib Alj. L'événement, tenu sous le haut patronage du président Emmanuel Macron, réunit durant deux jours des délégations patronales ainsi que des chefs d’État et des personnalités de premier plan venus de quatre continents qui ont la francophonie en partage, et ce pour "sceller une communauté francophone d’affaires unique au monde".

Le président de la CGEM a également souligné que  le renforcement de la francophonie économique "ne peut se faire sans un engagement fort des secteurs privés, en parfaite harmonie avec l’action des États et de la société civile, pour une coopération rénovée, dans un esprit de partage et de co-construction". 

Durant la première journée, la CGEM a rencontré le président malgache Andry Rajoelina. Des projets concrets ont été identifiés, notamment dans l’énergie, l’agroalimentaire, la construction & l’industrie pharmaceutique, selon le patronat. 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc