×
 Niaque
Niaque Par Radia LAHLOU
Le 05/10/2022

Le nouveau modèle de déve­loppement a cela de bon, c’est qu’il a créé de l’ému­lation. Des milliers d’heures de tra­vail, et des tournées pour recueillir les informations ont... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Careem: Plus de 5.000 chauffeurs avec un statut d’auto-entrepreneur

Par L'Economiste| Le 23/11/2021 - 11:47 | Partager
Careem: Plus de 5.000 chauffeurs avec un statut d’auto-entrepreneur

Lancé au Maroc en 2015, Careem fait tout doucement son chemin. La société a permis à plus de 5.000 chauffeurs marocains "capitaines" de bénéficier d’opportunités d'emploi, avec un statut d’auto-entrepreneur.

Elle opère actuellement dans trois grandes villes (Casablanca, Rabat et Tanger) et a élargi sa palette de prestations en lançant son service de livraison « Go Box », qui permet de transporter des colis.

Ce dernier a d’ailleurs été très sollicité durant les restrictions sanitaires lors de la pandémie de Covid-19. Careem a en outre initié plusieurs programmes d'incitation pour ses conducteurs à travers un modèle économique basé sur le principe du transport participatif, mais aussi sur une grande flexibilité dans le choix des horaires de travail et sur la possibilité d’obtenir des revenus supplémentaires. "Nous avons étendu notre réseau de capitaines en l’ouvrant aux chauffeurs de taxis traditionnels, notamment à Tanger, ce qui a permis de contribuer à l'amélioration des revenus de ces derniers", a commente ainsi Khaled Nusseibeh, DG des marchés émergents chez Careem, au sujet du marché marocain.