×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste
  • prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière Membres de L'Economiste Qui sommes-nous

  • L'Edito

    Transformation

    Par Meriem OUDGHIRI| Edition N°:5997 Le 26/04/2021 | Partager
    meriem-oudghiri.jpg

    Une administration 4.0? A l’écoute des usagers et des investisseurs? Efficace?

    L’exécutif y croit en tout cas. Mohamed Benchaâboun, avec sa casquette de ministre de la réforme de l’Administration, mène à grand train ce chantier. L’objectif principal est de marquer une rupture nette et sans équivoque avec les pratiques ayant prévalu jusqu’ici.

    La réussite du plan de relance et du chantier de la couverture sociale universelle dépend largement de l’implication de l’Administration. Dans son discours d’octobre 2020, le Souverain a clairement appelé à «une évolution réelle des mentalités et un véritable changement dans le niveau de performance des établissements publics». Concrètement, le secteur public doit agir comme un levier de développement et non comme un frein qui a trop longtemps duré.

    Le Maroc a fait le choix de se doter d’un nouveau modèle de développement, de mettre à niveau toutes ses structures, mais il ne faut pas que cela reste simplement des discours pour «faire bien».

    Pour relever le défi de ce développement, il est aussi nécessaire et vital que l’élément humain prenne conscience des enjeux de toute cette politique. C’est dans ce contexte que l’action publique doit s’inscrire. Si on veut vraiment changer les choses, il faut enchaîner les réformes encore plus vite pour crever les poches de résistance.

    A plusieurs reprises, le pays a montré sa capacité à forger des cercles de progrès et d’évolution positive. «La victoire a cent pères, mais la défaite est orpheline», a dit JFK. Le succès ne peut donc être que collectif. C’est ensemble que nous devons réamorcer notre transformation.

     

    Chère lectrice, cher lecteur,

    L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
    Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

    Mot de passe oublié?
    CAPTCHA
    This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
    ABONNEZ-VOUS

    Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
    Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc