×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Dossiers

    Yo-Yo Ma violoncelliste

    Par L'Economiste | Edition N°:168 Le 23/02/1995 | Partager

    Yo-Yo Ma est l'un des violoncellistes les plus célèbres du monde. Il a donné son premier récital public à l'âge de cinq ans et, à 39 ans, est comparé aux plus grands maîtres tels que Rostropovich ou Casals.

    Né à Paris de parents chinois, Yo-Yo Ma a été formé par Janos Scholz puis par Léonard Rose à l'école Julliard. Soliste, interprète de musique de chambre et professeur, il travaille sur toute la planète avec les plus éminents chefs d'orchestres et les formations les plus réputées. Et pour lui, une relation particulière unit les ordinateurs à la musique.

    J'ai devant les yeux un Macintosh Apple Power Book 520 c, dit Yo-Yo Ma. Je l'utilise en tournée et j'ai un Quadra 600 pour le travail de bureau. Dans ma vie privée, j'écris mon courrier sur ordinateur et j'aide mes enfants à faire leurs devoirs. De plus en plus de compositeurs créent sur ordinateur aujourd'hui, mais ça n'est pas mon cas. La vieille école enseigne que la musique doit sortir de votre tête. Pour elle, composer à l'aide d'un ordinateur, voire d'un piano, équivaut à utiliser une béquille. Vous dépendez d'une Machine. Et que faites-vous quand elle est en panne? Vous êtes coincé!

    Beaucoup d'artistes m'envoient des cassettes de compositions interprétées par synthétiseur. Cela me donne une bonne idée du morceau. J'ai travaillé avec John Macover au Media Lab du Massachusetts Institute of Technology. Il a composé une pièce pour ordinateur nommée "Again, Again, Again", qui nécessite un hypervioloncelle. C'est un instrument spécial devant être relié, ainsi que la main droite, à la machine pour permettre à celle ci de lire le mouvement de l'archet. C'est beaucoup de travail. L'équipe du Media Lab, les programmateurs et un physicien ont passé avec le compositeur plus d'un an sur ce seul morceau.

    Je m'intéresse aussi aux CD-ROM. Je suis allé en Californie au Warner New Media de Los Angeles pour la Flûte enchantée et à Voyager à Santa Monica pour la Neuvième symphonie de Beethoven. J'ai acheté le CD-ROM de Peter Gabriel et nous avons essayé de suivre le concert des Rolling Stones sur Internet. Je n'ai pas beaucoup de compétences pratiques en informatique, mais les nouveaux supports interactifs m'intriguent. Que sont-ils Comment les définir? Comment fonctionnent-ils? J'aimerais le découvrir.

    Propos recueillis par Saskia Reilly

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc