×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:2585 Le 07/08/2007 | Partager

. Elle accouche à 62 ans Une Monténégrine a accouché d’un enfant à l’âge de 62 ans, ont indiqué mercredi dernier les médecins d’une clinique de Podgorica.Mileva Radulovic, de Danilovgrad (à 20 km à l’ouest de Podgorica), qui avait subi une fécondation artificielle, a mis au monde par césarienne un garçon de 2,6 kg. «La mère et l’enfant se portent bien», a indiqué le docteur Snezana Raspopovic qui a effectué l’accouchement.La famille du couple Radulovic est ravie par cette naissance tant attendue. C’est le premier enfant de Mileva et Sreten Radulovic (69 ans) après 35 ans de mariage.. Les Finlandais champions du saunaLes Finlandais restent imbattables quand il s’agit de sauna. Ils ont raflé tous les titres du championnat du monde de la discipline disputés, il est vrai, à domicile. Timo Kaukonen a remporté dimanche le concours Hommes pour la troisième année consécutive en restant dans un sauna chauffé à 110° C pendant 12 minutes et 26 secondes, soit 3 secondes de mieux que son dauphin, lui aussi finlandais.Ses autres concurrents étaient russes, américains, allemands et turcs.Chez les femmes, Leila Kulin a également conservé son titre en endurant la fournaise pendant 10 minutes et 31 secondes, devant une autre Finlandaise, à quasiment 2 minutes, deux Bélarusses et une Allemande. Les Championnats du monde de sauna se tiennent chaque année depuis 1999 à Heinola, à 140 kilomètres au nord-est d’Helsinki. Ils font partie de ces concours rigolards organisés depuis quelques années en Finlande, comme le porter de femme, le lancer de bottes en caoutchouc ou de téléphones portables.. Il survit à une attaque de couguar Un jeune garçon de 12 ans a survécu à l’attaque d’un couguar (sorte de puma) dans l’ouest du Canada grâce à un sauveur courageux qui s’est battu à mains nues avec l’animal et a réussi à le faire fuir, rapportait la presse locale vendredi dernier. Le jeune Colton Reeb, qui campait avec des amis de sa famille près de la petite ville de Clinton dans la province de Colombie-Britannique, était en train de se rendre aux toilettes du terrain de camping lorsqu’il a été attaqué par derrière par un couguar d’une trentaine de kilos, mercredi soir.Alerté par les cris du jeune garçon, un ami de la famille, Marc Patterson, s’est précipité sur l’animal et a essayé de l’étrangler à mains nues, après avoir échoué à l’arracher à sa proie à coups de pied. Mais l’animal était prêt à attaquer à nouveau et Marc Patterson lui a fait face, agitant les bras et grognant «comme un grizzly», pendant que sa famille et le jeune blessé réussissaient à s’enfuir. L’animal a été tué deux heures après l’attaque.. Un faux Van Gogh admiré pendant 60 ans Un des plus grands musées d’Australie a reconnu vendredi dernier qu’une des toiles qui faisait sa réputation depuis soixante ans, un portrait de Vincent Van Gogh, n’était pas l’œuvre du  peintre hollandais. La National Gallery de l’Etat de Victoria a indiqué qu’une équipe d’experts du Musée Van Gogh d’Amsterdam avait conclu que cette peinture, intitulée “Tête d’homme”, n’avait pas été réalisée par Van Gogh. Cette toile, qui est exposée dans le musée depuis 60 ans, avait été estimée à quelque 15 millions de dollars américains avant que des experts britanniques n’émettent des doutes sur son authenticité. La toile était en Australie depuis 1939. La National Gallery de Melbourne l’avait acquise en 1940 pour 4.469 dollars US de l’époque.. Recherché pour avoir pincé les fesses d’une journalisteLa police britannique recherchait mercredi dernier un homme qui a pincé la fesse d’une journaliste alors qu’elle était en direct à la télévision, une séquence qui a été mise en ligne sur le site YouTube.La scène, qui avait été visionnée à 45.000 reprises mercredi matin, montre Sue Turton, journaliste de la chaîne Channel Four, intervenant en direct devant la caméra lors d’un reportage à Oxford sur les importantes inondations qui ont frappé le centre-ouest de l’Angleterre fin juillet.Un homme dont le visage est aisément identifiable dans la séquence arrive dans son dos, lui pince la fesse droite et poursuit son chemin. Imperturbable, Sue Turton continue son propos. La victime n’a pas porté plainte, mais les policiers cherchent à identifier le malotru pour lui administrer une «claque sur main» sous la forme d’une amende.. Voiture anti-chauffeur ivreLe constructeur japonais Nissan a dévoilé vendredi dernier la nouvelle voiture anti-chauffeur ivre. Le «concept-car», une version du modèle de berline «Fuga», est truffé de senseurs d’alcool. L’un d’eux est intégré dans le levier de vitesses, détectant toute concentration éthylique dans la transpiration de la paume du conducteur.Au cas où ce dernier aurait pris la précaution d’enfiler des gants, des capteurs d’odeurs encastrés dans tous les sièges détecteront tout de même son haleine chargée. De plus, une caméra montée sur le tableau de bord scrute en permanence le visage du chauffeur, évaluant son état d’éveil en comptant ses clignements d’yeux. Enfin, un ordinateur de bord surveille sans arrêt le mode de conduite, et détecte tout signe de distraction ou de somnolence tels que des zigzags.L’un ou l’autre de ces mouchards révélerait-il que le conducteur a bu un verre de trop, que toute une série de mesures se déclenchent: messages d’alerte sonores, resserrement par à-coups de la ceinture de sécurité afin de secouer ou réveiller l’imprudent, et jusqu’à l’immobilisation complète du véhicule.Cette voiture ne sera pas commercialisée pour le moment. Le groupe nippon teste déjà actuellement au Japon des voitures équipées d’un détecteur d’alcoolémie intégré, dans lequel le conducteur doit souffler avant de démarrer. Le moteur est bloqué si l’air expiré contient une quantité d’alcool supérieure au seuil légal.. Chute miraculeuseUne automobiliste de 56 ans est sortie miraculeusement indemne vendredi dernier d’une chute du haut d’une falaise de 50 mètres à Criel-sur-Mer (Seine-Maritime), a-t-on appris samedi auprès des gendarmes et des pompiers.Toujours hospitalisée samedi, elle ne souffre que d’une fracture de la clavicule, selon les gendarmes. Lors de sa chute dans le vide, la voiture a heurté une seule fois la paroi de la falaise avant de retomber à l’endroit sur ses roues, ont expliqué les gendarmes. Plus d’une trentaine de pompiers ont été mobilisés, ainsi que des membres du GRIMP (Groupe de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux) et des moyens en mer pour sauver la femme et l’extraire de l’Opel Astra dans laquelle elle était prisonnière.. Un prisonnier s’inquiète pour ses serpents La SPA et la police de Montpellier ont dû intervenir ce week-end pour venir en aide à quatre serpents laissés seuls et sans nourriture depuis l’incarcération de leur propriétaire le 21 juillet à la maison d’arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault), a-t-on appris lundi 6 août auprès de la SPA.La présidente de la Société protectrice des animaux locale, Annie Bénézech, avait reçu samedi dernier une lettre du détenu qui s’inquiétait du sort de ses serpents, deux boas constrictors et un couple de pythons royaux, longs chacun de 1,50 à 2 mètres. Son inquiétude était d’autant plus vive, expliquait-il, que la fenêtre de son domicile était restée ouverte.La police avait retrouvé un boa dans une rue voisine quelques jours plus tôt.Le parquet a ordonné l’ouverture du domicile où les trois serpents restants ont été retrouvés, sagement roulés en boule, mais affamés et déshydratés.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc