×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Un monde fou

    Par L'Economiste | Edition N°:2392 Le 01/11/2006 | Partager

    . Les délinquants sexuels cloîtrés pour HalloweenDes milliers de délinquants sexuels américains en liberté conditionnelle devait passer la soirée de mardi 31 octobre, fête de Halloween, cloîtrés chez eux et lumières éteintes afin de ne pas mettre en danger les enfants qui parcourront les rues en quête de friandises. Dans l’Etat du Tennessee, le bureau chargé de ces libertés conditionnelles a énoncé officiellement des règles précises: les anciens condamnés ne doivent participer à aucune fête, ni se déguiser, ni décorer leur maison, ni ouvrir si l’on sonne, ni même accompagner leurs propres enfants. Ces règles concernent environ 2.000 des quelque 8.100 personnes enregistrées comme délinquants sexuels dans l’Etat. Beaucoup parmi eux n’ont jamais agressé d’enfants, seulement des adultes. Certains ont été condamnés pour avoir eu des relations sexuelles avec un camarade de classe pendant l’adolescence. Des règles identiques ont été édictées dans le New Jersey, l’Etat de New York, le Maryland ou encore dans plusieurs villes de l’Ohio, de Caroline du Nord, du Texas notamment, selon des rapports de presse. . Repenti, il indemnise ses victimesUn voleur repenti d’Annaba (est de l’Algérie), qui s’est enrichi au Canada, a appelé ses victimes pour les indemniser, a rapporté samedi dernier le quotidien algérien El-Fadjr. L’ancien voleur, dont l’identité n’a pas été révélée, sévissait il y a 10 ans dans les quartiers résidentiels d’Annaba à la tête d’une bande de malfaiteurs, avant d’émigrer au Canada, où il a fait fortune en toute légalité, ajoute le quotidien. Il y a quelques jours, il a appelé l’une de ses victimes pour lui proposer de lui rembourser 20.000 dinars (200 euros), produit d’un vol de bijoux perpétré chez elle il y a 10 ans. Il a également contacté d’autres victimes pour leur proposer une indemnisation. . Il propose des fausses cartes d’embarquement sur InternetUn étudiant de l’Indiana (nord des Etats-Unis) propose aux internautes d’imprimer des fausses cartes d’embarquement de la compagnie Northwest Airlines, qui pourraient permettre de franchir les premiers contrôles de sécurité dans les aéroports mais pas de monter dans les avions. Christopher Soghoian, étudiant en doctorat d’informatique, tient régulièrement un blog consacré essentiellement aux limites des mesures de sécurité aériennes aux Etats-Unis. Il a déjà raconté comment il avait voyagé sur un vol intérieur sans montrer de pièce d’identité, ou comment il avait pu introduire un couteau à bord d’un vol entre l’Inde et les Etats-Unis. Début octobre, il a expliqué comment, en théorie, quelqu’un inscrit sur la liste des personnes interdites de vol par les Etats-Unis, baptisé pour l’exemple «Ali Terroriste», pouvait acheter un billet et modifier le nom sur sa carte d’embarquement, la compagnie aérienne se fiant seulement au code barre.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc