×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:1948 Le 31/01/2005 | Partager

■ Le 53 rend fou les Italiens Le rêve de devenir milliardaire et d’oublier tout souci d’argent est en train de rendre fous les Italiens qui n’hésitent pas à jouer des centaines de milliers d’euros sur le “53”, un numéro de loto fantôme qui n’est pas sorti depuis 178 tirages. Les plus grands mathématiciens du pays ont beau répéter que le “53” pourrait ne jamais sortir, expliquer la subtile différence entre fréquence et probabilité, les gens continuent de jouer avec une frénésie sans précédent. Lors de l’avant-dernier tirage, les mises ont totalisé 300 millions d’euros à Rome, 300 millions à Milan et 200 millions à Naples. Au total, environ 4 milliards d’euros ont déjà été misés sur le “53” de la grille de Venise, du jamais vu dans l’histoire du loto italien, selon la radio économique Sole 24 Ore. Le 27 janvier, le ministre de l’Economie en personne, Domenico Siniscalco, est intervenu pour appeler la population à la raison. “Jouez, certes, mais avec votre cerveau et le sens de la modération”, a-t-il déclaré. Mais il n’est pas sûr d’être entendu par tous ceux qui parient sur le “53” car ce numéro n’est pas sorti depuis près de deux ans.■ Boule de feu… dans le ciel de MadridDes habitants de la banlieue nord-est de Madrid ont affirmé avoir aperçu, dans la nuit du 27 au 28 janvier, la chute d’une “boule de feu” près de l’aéroport de la capitale espagnole, selon les services de sécurité. Des appels au service des urgences téléphoniques ont été enregistrés vers 22h30 alertant sur l’apparition d’une boule de feu, paraissant être une météorite, qui a explosé et s’est désintégrée dans les environs de Torrejon de Ardoz. Un employé du métro de Madrid, José Antonio Lopez, qui regagnait son domicile, à une cinquantaine de kilomètres de la capitale, a déclaré à l’agence EFE qu’il avait observé “une boule incandescente, énorme et très rouge, qui a dégagé un immense éclair et après quelques secondes, a disparu. C’était une masse de feu ronde qui est tombée à la verticale”, a-t-il dit.■ Gants de boxe pour coqs Afin de rendre les combats de coqs de nouveau légaux dans l’Oklahoma, un sénateur de cet Etat a proposé de faire revêtir aux ergots des gallinacés de petits gants de boxe au lieu de lames de rasoirs ainsi que des vestes légères contenant des capteurs électroniques pour enregistrer les touches et donner le score. “C’est comme l’escrime que vous voyez aux Jeux olympiques”, a-t-il déclaré. La proposition du sénateur démocrate Frank Shurden, défenseur de longue date de ces combats, sera examinée par le Sénat d’Oklahoma en février.A noter que cette activité a été interdite dans cet Etat en 2002 à cause de leur cruauté pour les animaux qui meurent souvent lacérés pendant que les spectateurs parient sur l’issue du combat. Selon le sénateur, l’interdiction a ruiné un secteur économique générant un chiffre d’affaires de 100 millions de dollars.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc