×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Tourisme interne: Trois TO sélectionnés

Par L'Economiste | Edition N°:2167 Le 08/12/2005 | Partager

. Atlas Voyages, le consortium Mobiphone/Manzeh Diafa et Holidays Services. Signature des conventions avant le 21 décembreLes tour-opérateurs marocains pour le tourisme interne viennent d’être sélectionnés. Sur les sept candidats qui avaient été présélectionnés dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt, lancé par le ministère du Tourisme (www.leconomiste.com), trois sont retenus. Il s’agit du consortium Mobiphone/Manzeh Diafa (groupe Rahal) , d’Atlas Voyages et de Holidays Services. Ils seront donc chargés de confectionner l’offre touristique destinée aux nationaux. Le profil des trois TO est différent. Atlas Voyages est voyagiste et c’est l’un des plus anciens au Maroc, mais aussi un des mieux structurés et dont le réseau de distribution couvre une grande partie du pays. C’est sans doute pourquoi le marché accueille l’information sans grande surprise. Holidays Services est également voyagiste et l’un de ses actionnaires est l’actuel président de la Fédération nationale du tourisme, Jalil Belabbès Tâarji, qui dispose par ailleurs d’unités hôtelières. Mobiphone/Manzeh Diafa peut être perçu comme l’intrus quoiqu’il exerce déjà dans le catering. Le groupe s’en défend et met en avant son important réseau de distribution avec les points de vente Mobiphone. L’examen des dossiers de sélection s’est basé sur sept critères essentiels: les objectifs pour le tourisme interne (chiffre d’affaires, nombre de clients,..), le plan de développement du réseau de distribution et des infrastructures technologiques, la stratégie de commercialisation des produits et leur grille tarifaire, le plan marketing, le business plan, le plan de financement et le dossier de demande de licence d’agence de voyages. L’offre n’est toutefois pas encore finalisée. Des négociations seront entamées avec le ministère du Tourisme pour finaliser une «convention de partenariat». Ces conventions, à signer avant le 21 décembre 2005 (date limite d'envoi du courrier par le ministère), détermineront avec exactitude les actions à entreprendre pour chacune des deux parties. Les entreprises doivent commencer leur activité de tour-opérateur interne début 2006. La logique consiste à soutenir, du moins sur le plan promotionnel, les TO. L’Office national marocain du tourisme cofinancera des campagnes promotionnelles au Maroc. Aucune information concernant le montant n’est pour le moment disponible. Les réactions ne se sont pas fait attendre notamment en ce qui concerne le consortium Mobiphone/Manzeh Diafa. A l’annonce de la stratégie de promotion du tourisme interne (www.leconomiste.com), plusieurs opérateurs du secteur avaient exprimé leur mécontentement quant au choix des «non-professionnels». Ils souhaitaient que seules les candidatures de voyagistes soient retenues. Le ministère du Tourisme ne l’entend pas de cette manière. «On n’a pas besoin d’être professionnel pour concevoir un produit à des prix adaptés et le commercialiser», explique un cadre du ministère. En France par exemple, Carrefour, spécialiste de la grande distribution, s’est lancé depuis plusieurs années dans la commercialisation du voyage et créé une filiale spécialisée «Carrefour Voyages». D’ailleurs, Label Vie faisait partie des sept candidats présélectionnés.


Une politique novatrice

Longtemps laissé pour compte, le tourisme interne ne disposait d’aucune stratégie. Les opérations Kounouz Biladi, n’étant que ponctuelles, ne peuvent s’apparenter à des actions stratégiques. La nouvelle vision consiste à choisir des tour-opérateurs spécialisés. Cela ne signifiera pas pour autant qu’ils ne feront que du tourisme interne. L’objectif est de créer une économie d’échelle en procédant à un achat ferme de volumes importants de capacité litière. L’ONMT est mis à contribution pour la partie marketing et promotion. Amale DAOUD

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc