×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Tourisme: Enfin, on s’intéresse aux nationaux!

Par L'Economiste | Edition N°:2763 Le 24/04/2008 | Partager

. Des TO régionaux à former. Le plan d’action 2008 de la fédération des voyagistes boucléRefonte de la loi, mise en place d’un fonds de solidarité pour la profession, libéralisation du pèlerinage et stratégie de tourisme interne sont les principaux axes du plan d’action de la FNAVM (fédération nationale des agences de voyages marocaines) pour 2007/08. Plan d’action que la fédération a adopté lors d’un conseil d’administration tenu mardi dernier à Marrakech. A l’exception de celui du tourisme interne, ce sont des chantiers annoncés il y a un an et qui sont bien avancés.Pour la politique du tourisme interne, c’est « une nouvelle approche qu’ambitionne d’opérer la fédération. Elle cible le touriste national, un client jusque-là négligé ». L’idée est de créer des groupements régionaux qui mettront en place des packages touristiques pour les touristes nationaux et résidentiels à des prix attractifs. L’Office national marocain de tourisme (ONMT) apportera son soutien côté promotion. Une convention vient d’être conclue entre l’Office et la FNAVM. Un budget de 5 millions de DH, sur 3 ans, est alloué au programme. Le projet rappelle un certain programme qui n’a pas eu le succès escompté, en l’occurrence Kounouz Biladi (cf :www.leconomiste.com). Pour le président de la FNAVM, Faouzi Zemrani, les études menées par la fédération ont montré les limites du plan Kounouz. Parmi ces limites justement, une offre inadaptée et un décalage côté saisonnalité, indique-t-il. Aujourd’hui, le projet est porté par les voyagistes et cela devrait mieux accrocher. Concrètement, les associations régionales devraient créer des TO, sous forme de groupement d’intérêt professionnel ou de coopératives. Ce qui leur permettra de négocier des lits auprès des hôteliers nationaux pour les touristes locaux. L’avantage de cette démarche est de disposer de prix nettement inférieurs à ceux que le client pourrait obtenir en achetant individuellement. Ces formules seront ouvertes à toutes les agences sous conditions d’un cahier de charge qui sera établi par la fédération. Le processus de mise en place juridique et les négociations sont en cours. Déjà, on annonce la conclusion d’un accord entre la fédération et la chaîne Ryad Mogador pour l’ensemble de ses établissements touristiques. Créer un TO implique aussi une force de vente adéquate. Un programme de formation est par ailleurs au menu.Les futurs TO régionaux offriront plusieurs types de produits : séjours en appartements pour les familles, un hébergement en 3, 4 et 5 étoiles, des séjours all inclusive et dans des villages de vacances. Les prix oscilleront entre 280 DH/chambre dans les 3 étoiles, 450 DH pour la formule all inclusive. Les séjours dans des résidences touristiques seront fixés entre 500 et 700 DH. La fédération affiche de grandes ambitions pour ce programme. Pour ce faire, un large plan communication est en préparation. Ainsi, pour sa première année, on table sur 10.000 clients uniquement pour la ville de Marrakech. L’ARAVM (association régionale des agences de voyages de Marrakech) se dit prête. « Nous avons déjà mené des simulation des prix et nous espérons lancer les premiers produits d’ici l’été », indique Khalil Magdi, son président.


Pèlerinage

A l’ordre du jour du conseil d’administration de la Fédération des voyagistes qui s’est tenu le 22 avril, la validation de l’offre pèlerinage des agences de voyages. L’offre démarre à partir de 35.000 DH TTC/personne pour le produit social. Elle inclut le transport, l’hébergement en 3 étoiles en demi-pension pour les 17 jours du pèlerinage et en pension complète à Minan. Les produits standard seront commercialisés à partir de 53.000 DH. Toujours pour le pèlerinage, le CA de la FNAVM a validé la décision de contracter une assurance en cas d’annulation.Badra Berrissoule

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc