×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Affaires

Tétouan: Le guichet unique accélère les constructions

Par L'Economiste | Edition N°:2183 Le 30/12/2005 | Partager

. 1.200 dossiers instruits et 2.000 logements réalisés. Pour les grands immeubles, une commission «esthétique» donne son avalDEPUIS la mise en service du guichet unique, l’immobilier connaît un nouveau souffle à Tétouan. La ville voit en effet peu à peu sa périphérie devenir un vaste chantier. Maisons et immeubles poussent «presque comme des champignons». C’est ce que démontrent les chiffres présentés, la semaine dernière, par l’agence urbaine de Tétouan. Lors du dernier exercice, celui de 2005, près de 1.200 dossiers de construction d’habitation, représentant 2.000 logements ont été instruits. De ces dossiers, 971 ont reçu un avis favorable de la part des présidents des communes de Tétouan et Mdiq-Fnideq. Une réduction des délais de traitement des dossiers est remarquée. Il suffit moins d’une semaine pour obtenir une réponse au lieu de deux auparavant. 639 projets d’immeubles représentant 8.000 logements ont par ailleurs été étudiés par les services concernés. A noter que les dossiers sont traités dans le cadre d’une commission tripartite regroupant la wilaya, l’agence et les communes. Dans ce cas, le délai pour avoir une réponse varie de une à trois semaines. «Cette période peut être raccourcie si les règlements de construction sont réalisés et validés par le conseil communal. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui», indique une source à l’agence urbaine. Ces résultats sont le fruit de la mise en place d’une gestion urbaine «concertée». Opération concrétisée par le guichet unique. En pratique, une commission tripartite, composée d’un représentant de la wilaya, de la commune concernée et de l’agence, se réunit en permanence, du lundi au jeudi de 8h30 à 12h, afin d’examiner les demandes en présence de l’architecte. Les remarques sont ainsi transmises en temps réel à ce dernier. Ce qui permet d’accélérer les corrections dans les 48 heures. Pour les cas difficiles, notamment les immeubles dépassant les 8 étages ou ceux situés dans les grands axes et carrefours urbains, l’aval d’une commission esthétique est nécessaire.De notre correspondant, Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc