×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

Tanger/Marchés publics
Nécessité d’un code spécifique

Par L'Economiste | Edition N°:2638 Le 25/10/2007 | Partager

. Thème d’un atelier organisé en partenariat avec l’Usaid. Parmi les recommandations, miser sur la préférence locale Repenser les modalités des marchés publics dans le cas des collectivités locales, tel est l’objectif de l’atelier régional tenu mardi et mercredi derniers à Tanger. Une trentaine de cadres de différentes collectivités locales de Tanger et Tétouan était au rendez-vous de cette rencontre organisée dans le cadre du programme de bonne gouvernance locale, financé par l’Usaid, agence américaine de coopération.«Il s’agit de procéder à l’élaboration d’un code spécifique relatif aux marchés publics signés par les collectivités locales. Ce code viendrait compléter le décret 2-06-388 du 5 février 2007 qui fixe les modalités et les conditions de passation des marchés publics», indique Abdelouahed Ourzik, directeur des affaires juridiques au sein du ministère de l’Intérieur. Ce dernier ne manque pas de préciser que le code actuel ne «tient pas compte des spécificités des collectivités locales». Le volume croissant des marchés publics, et en particulier au niveau des collectivités locales, impose par conséquent de se diriger vers la rédaction d’un texte dédié. Mais avant tout, il faut réduire les anachronismes qui caractérisent ces entités. Par exemple, certains responsables locaux n’ont pas un niveau d’éducation élevé. Il faudrait leur assurer des formations pour leur mise à niveau. Par ailleurs, les présidents des collectivités n’ont pas été en effet impliqués dans l’élaboration du texte de la récente réforme du code des marchés publics. Une lacune que le nouveau gouvernement veut combler. Selon Ourzik, ce volet sera au menu de la prochaine déclaration gouvernementale. Déjà la problématique se pose au niveau des statistiques. Le volume des marchés publics réalisés représente plus de 17% du PIB national, soit l’équivalent de 60 milliards de DH/an. «Mais au niveau des collectivités locales, il n’existe pas de chiffres ni d’estimations officielles», souligne Abderrahim Raounak, expert-consultant en marchés publics et ancien directeur de l’agence urbaine de Kénitra. «Sur la base de recoupements, on peut estimer le volume des marchés publics des collectivités locales à environ 4 milliards de DH, soit 1,5 % du PIB national», affirme Raounak. Aussi, la recommandation qui découle de ces travaux, c’est la mise en place d’instruments de mesure permettant de mieux chiffrer ce secteur.


Préférence régionale

Parmi les principales recommandations de l’atelier consacré aux marchés publics figure une clause ayant pour objet «la préférence locale». En clair, il s’agirait de réserver une part des marchés publics aux entreprises locales. L’objectif est de «donner du travail aux sociétés locales». Autre idée lancée, le groupement des achats au niveau de plusieurs communes. Ainsi, celles-ci pourront faire un seul appel d’offres, mais sous forme de nombreux lots. De notre correspondant, Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc