×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Résultats semestriels
    Sonasid surfe sur l’embellie du BTP

    Par L'Economiste | Edition N°:2869 Le 26/09/2008 | Partager

    . Un CA en progression de 43%. Le géant de la sidérurgie vient de réviser ses prix«Etant là depuis mai seulement, je n’ai pas beaucoup contribué à ces résultats. Mais ils demeurent néanmoins excellents», souligne Berold Costa de Beauregard, directeur général de Sonasid. Ce dernier a des raisons d’être fier, le chiffre d’affaires du géant de la sidérurgie a augmenté de 43% en comparaison avec le premier semestre de 2007. En effet, à fin juin dernier, Sonasid affichait un CA de 4,66 milliards de DH, contre 3,2 milliards à fin juin 2007. La bonne conjoncture du secteur de la construction ainsi que de celui des travaux publics a fortement contribué à ce résultat. Au terme du premier semestre 2008, la consommation nationale en acier a enregistré un accroissement de 13%. Le résultat net s’établit à 856,4 millions de DH, soit une progression de 73%, comparé à fin juin 2007. Quant au résultat d’exploitation, il s’est apprécié de 75% pour atteindre 1,16 milliard de DH.Au vu de la hausse des prix des matières premières au niveau mondial, la performance de Sonasid s’avère satisfaisante. Pour faire face à la conjoncture, la société a dû revoir ses prix à la hausse à plusieurs reprises, dont la dernière en date du 19 septembre dernier. La compensation de l’augmentation des prix des intrants a rendu ces mesures inévitables, explique-t-on chez Sonasid.La bonne tenue de l’activité s’est également reflétée au niveau des unités de production. Ainsi, l’aciérie électrique de Jorf Lasfar, spécialisée dans la vente de billettes, a enregistré une production de 281.426 tonnes, soit 0,8% de plus qu’à fin juin 2007. Cependant, la production a connu une baisse prononcée durant le premier trimestre 2008, tandis qu’au deuxième trimestre, le volume de production a connu une amélioration notable de 13%. Pour ce qui est du laminoir de Nador, sa production a augmenté de 5,6% en une année, passant de 322.580 tonnes à fin juin 2007 à 340.560 tonnes une année plus tard. Quant au laminoir de Jorf Lasfar, il n’est pas en reste, ayant porté sa production de 210.612 à 220.767 tonnes (+4,8%), et ce, malgré une faible productivité durant le mois de janvier, due à 22 jours d’arrêt. Le retard fut néanmoins rattrapé durant le second trimestre grâce à l’augmentation des vitesses de laminage ainsi qu’à l’amélioration du taux de disponibilité.Le top management reste donc optimiste quant à l’avenir. La conjoncture actuelle du marché ne semble pas inquiéter le DG de Sonasid, pour qui les capacités de la société restent suffisamment compétitives pour aborder l’avenir sans soucis, du moins jusqu’en 2009. Pour rappel, la société de sidérurgie compte investir dans le marché des armatures préconstituées pour la construction en bâtiment.A.B

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc