×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Eco-Consom

    Regard sur l'actualité

    Par L'Economiste | Edition N°:232 Le 30/05/1996 | Partager

    · Les salariés actionnaires des privatisées

    La loi sur la privatisation prévoit la participation des salariés mais entre la volonté politique et la réalisation, il y a les contraintes techniques, de tous ordres et de toutes origines. Comment les surmonter et éventuellement faire de cet actionnariat une pièce de la politique sociale? Ce sont ces questions que l'Association Ribat Al Fath veut soumettre à l'opinion publique. L'Association et L'Economiste organisent donc le 18 juin 1996, à l'hôtel Royal Mansour de Casablanca, un dîner-débat sur le thème "Privatisation et actionnariat salarial". Seront présents: MM. Jettou et Saaïdi, ministres respectivement du Commerce-Industrie et de la Privatisation, M. Loudghriri, secrétaire général du Conseil Consultatif du Suivi du Dialogue Social, M. Fawzi Britel, expert-comptable et économiste.
    L'Economiste est en contact avec des syndicalistes pour que leurs points de vue soient exprimés lors de ces débats. Participation aux frais: 350DH, mais le dîner ne pourra pas accueillir plus de 100 personnes. Les inscriptions et les paiements (à l'ordre de l'Association) sont reçus soit à Rabat (Association Ribat Al Fath, rue Madani Bel Hosni, tél. 75.61.06/08) soit à Casablanca (L'Economiste, 201 Bd de Bordeaux, tél. 27.16.50).


    · Listes électorales: Vote à l'unisson

    Le projet de loi relatif au renouvellement des listes électorales a été adopté à l'unanimité lundi 27 mai en séance plénière au Parlement.
    Les partis de la Koutla ont reçu la garantie sur la transparence des opérations d'enregistrement des électeurs. Leurs états-majors dénoncent à chaque scrutin les listes biaisées qui "fausseraient" l'issue des élections.

    · Moines: La polémique après l'émotion

    Après la vive émotion suscitée dans le monde par l'assassinat de sept moines français par les "bouchers" du GIA, la polémique repart sur des contacts secrets qu'auraient eus le gouvernement français avec les ravisseurs. Paris reconnaît avoir reçu le 30 avril dernier une cassette-audio prouvant que les religieux étaient encore en vie, mais dément toute tentative de négociation avec le groupe terroriste. Le GIA promet de faire des révélations vendredi 31 mai sur le détail de ces tractations.

    · Tchétchénie: Retour au dialogue

    Dix sept mois après le début de la guerre dans la petite république caucasienne, le président Boris Eltsine et le leader des Indépendantistes tchétchènes, Zelimkhan Ianderbaiev, ont signé un accord de cessez-le-feu au début de la semaine à Moscou. Pour le président russe (candidat à sa propre succession), qui avait reconnu que la solution militaire était une erreur, cet accord constitue une bouffée d'oxygène à quelques jours de l'élection présidentielle. L'opinion publique s'était profondément émue devant les cadavres de jeunes soldats tués au combat.


    · Foot: La fête gâchée par la mort d'un supporter

    Le Wac a pris sa revanche sur le Raja après une série de défaites humiliantes en remportant le derby par le score d'un but à zéro. La rencontre tant attendue par le public a attiré près de 80.000 spectateurs venus apprécier un spectacle moyen produit par les deux frères ennemis casablancais.
    Mais le grand perdant du match était en fait le public. Malgré un impressionnant déploiement des forces de l'ordre, un jeune homme de 18 ans a trouvé la mort à la sortie du stade, écrasé probablement par les bousculades. Il y a eu également une dizaine de blessés. Chez les supporters, la fête s'est transformée en deuil.

    · Le Pr Dilami aux élections tchadiennes

    Sur invitation du gouvernement tchadien et de l'Agence pour la Francophonie, le Pr Dilami, Administrateur-Directeur général de L'Economiste, a été désigné parmi les observateurs internationaux des élections présidentielles tchadiennes.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc