×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
International

Record de fusions dans le monde

Par L'Economiste | Edition N°:2308 Le 29/06/2006 | Partager

. 1.729 milliards de dollars au 1er semestre 2006Les fusions-acquisitions d’entreprises dans le monde ont atteint le montant record de 1.729 milliards de dollars au 1er semestre, selon des chiffres publiés mercredi 28 juin par le fournisseur de statistiques financières canadien Thomson Financial. Ce montant, qui fait la somme de 16.045 transactions, est supérieur de 35% à celui du premier semestre 2005 (1.279,8 milliards de dollars), qui correspond à 16.591 opérations. Sur le seul 2e trimestre, les fusions ont atteint 817,6 milliards de dollars, dépassant le seuil de 600 milliards pour le 7e trimestre d’affilée. C’est la plus longue série à ce niveau depuis 1999-2000, c’est-à-dire depuis la bulle internet, a souligné Thomson dans son étude. Thomson Financial mise sur un total de 3.500 milliards de dollars pour l’ensemble de l’année, soit plus d’une fois et demie le PIB de la France. Les entreprises européennes ont été les plus visées par les rachats, avec 697,2 milliards de dollars de transactions sur le semestre (presque l’équivalent de l’année 2004), devant celles des Etats-Unis (641,1 milliards). L’activité en Asie centrale et Asie-Pacifique, hors Japon, a dépassé pour la première fois la barre des 100 milliards de dollars au premier semestre, à 163,2 milliards, mais l’activité au Japon a baissé de 38% à 63 milliards. Le montant des entreprises visées en France, Canada et Espagne a plus que doublé au premier semestre par rapport à celui de 2005, atteignant 110,8 milliards de dollars en France. Le rapprochement Mittal-Arcelor a fait monter d’un coup de 1.334% le montant des transactions au Luxembourg au deuxième trimestre. Par ailleurs, les introductions en Bourse ont permis de lever 98,3 milliards de dollars sur les marchés mondiaux au premier semestre, contre 65,6 milliards l’an dernier. Les entreprises américaines ont représenté 25% du capital levé au 2e trimestre, les chinoises 20%, l’Europe un peu plus de 30%. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]nomiste.com
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc