×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Enquête

    Recherche et développement: Les primés du premier concours

    Par L'Economiste | Edition N°:631 Le 04/11/1999 | Partager


    · Base de données textuelles multilingues, semoir direct combiné, façonneuse de pain... Les projets
    récompensés


    Pour sa première édition, le concours de l'innovation, de la recherche & développement et de la technologie a consacré cinq projets. La liste des gagnants a été dévoilée le 1er novembre au siège de l'Office Chérifien des Phosphates. Organisé par l'Association Marocaine pour la Recherche & Développement (R&D), ce concours est ouvert aux laboratoires de recherche des universités, aux entreprises et aux inventeurs indépendants notamment. A la date limite de dépôt des demandes de candidatures, le 30 avril dernier, pas moins de 103 dossiers sont parvenus au siège de l'Association. Après délibération des 32 membres du jury, 13 projets ont été retenus pour la course finale dont cinq sont sortis vainqueurs et se sont partagés les 215.000 DH offerts par les organisateurs.

    · Premier Prix: M. Yahya Hlal, professeur à l'Ecole Mohammadia des Ingénieurs
    Il est l'heureux gagnant de cette première édition. Il a décroché le Premier Prix pour un projet concernant une base de données textuelles multilingues avancées français-arabe appliquées aux textes juridiques notamment. D'autres utilisations sont possibles. Ce système permet d'obtenir, sur un simple clic, immédiatement la traduction de mots ou de textes de l'arabe en français et vice versa. De plus, ce système offre la possibilité d'effectuer des recherches en prenant en considération les variantes du mot dans les différentes langues. Selon M. Hlal, le système permettrait l'utilisation de la langue arabe à une plus grande échelle et sa promotion technologique.

    · Deuxième Prix: M. El Hassan Bourarach, professeur à l'Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II (IAV) de Rabat
    C'est la fabrication d'un semoir direct combiné qui a permis à M. El Hassan Bourarach de décrocher le Deuxième Prix. La conception de ce semoir s'est concentrée sur le système d'enterrage, lequel est soumis à des contraintes mécaniques entravant le développement de la technique du semis direct au Maroc. Les premiers essais réalisés ont été concluants (pénétration suffisante du sol, recouvrement satisfaisant, régularité de la profondeur de semis...). Le principal atout de ce semoir reste son prix. En effet, le coût du prototype n'a pas dépassé les 66.000 DH contre 85.000 à 100.000 DH pour les semoirs disponibles sur le marché. Ce prix pourra, par ailleurs, être réduit du tiers après industrialisation, affirme son concepteur.

    · Troisième Prix ex aequo: M. Chakib Jenane, professeur à l'IAV
    M. Chakib Jenane a partagé le Troisième Prix avec un autre candidat. Il a développé un semoir répondant à des problèmes posés par l'irrigation gravitaire. Ces entraves se traduisent notamment par une conduite difficile de cette opération, un écoulement hétérogène de l'eau au niveau des parcellaires et un transport du sol et des semences. Le semoir présenté par ce chercheur permet de réaliser en un seul passage du tracteur le semis et le billonnage (labour). De plus, il fait appel à des semences monogermes dont l'utilisation est actuellement indispensable pour bénéficier des progrès réalisés en matière d'amélioration des variétés. Le prix de commercialisation de cet appareil est estimé à 25.000DH.

    · Troisième Prix ex aequo: de M. Azedine Boulmakoul, professeur à la Faculté des Sciences et Techniques de Mohammédia
    En troisième position figure également l'innovation de M. Azedine Boulmakoul. Il s'agit d'un système d'information spatial hypermédia pour le routage et la surveillance du transport des matières dangereuses. Celui-ci permettrait de localiser par satellite les véhicules, proposer un routage au moindre risque en temps réel et d'analyser l'impact des scénarios accidentels sur l'homme, l'environnement et l'économie. Le prototype du système proposé est fondé sur la technologie des systèmes d'information géographique ainsi que sur celle des systèmes d'aide à la décision.

    · Prix de l'innovation et de la technologie: M. Abdelouahed El Kamouny, Institut Supérieur des Technologies Appliquées El Massira d'El Jadida
    Ce jeune lauréat, spécialisé en construction métallique, a remporté le Prix de l'innovation et de la technologie. Son projet concerne la fabrication d'une machine qui permet le façonnage de la pâte à pain en baguettes longues, courtes et en pain rond. Cet appareil a une capacité de production de 400 unités par heure.


    Stimuler la recherche


    Créativité, innovation, collaboration recherche-industries, possibilité d'industrialisation... Ce sont là quelques critères de sélection adoptés par les membres du jury pour déterminer les projets primés lors de ce concours. L'un des principaux objectifs de ce dernier est de "stimuler la recherche", avait déclaré M. Mourad Chérif, président de l'Association Recherche & Développement lors de la cérémonie de remise des prix. Pour cela, cette Association n'a pas lésiné sur les moyens. Mobilisation d'un important comité d'organisation comprenant 17 personnes représentant des organismes publics et privés. S'ajoutent un comité d'experts pour le tri des dossiers et enfin un jury composé des 32 membres. Par ailleurs, une somme de 215.000 DH a été réservée pour les primés.

    Abdelaziz MEFTAH

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc