×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Peinture: La Fondation ONA valorise les jeunes talents

    Par L'Economiste | Edition N°:2556 Le 26/06/2007 | Partager

    . Concours pour 400 élèves de six lycées de Casablanca . Une dizaine d’œuvres primées Promouvoir les jeunes talents et sensibiliser un large public à l’art: tel est l’objectif de la Fondation ONA, qui organise en collaboration avec l’ONCF et l’Institut français de Casablanca une manifestation intitulée «la Semaine tout en couleurs». L’opération a démarré mardi 19 juin et se poursuivra jusqu’au 30. Il s’agit aussi de valoriser la peinture auprès d’élèves des établissements scolaires de Casablanca (écoles, collèges, lycées...). «Nous espérons fédérer les énergies autour d’une culture artistique, familiariser les publics avec les lieux d’art et libérer ainsi l’intérêt pour l’art du complexe du premier pas», a indiqué Tania Bennani-Smirès, responsable du département des Arts de la Fondation ONA, à l’occasion du point de presse organisé dans un wagon de train décoré de tableaux réalisés par les élèves du lycée Al Khansa de Casablanca. Destinée à une jeune population estudiantine, la Semaine tout en couleurs a pour vocation de devenir un événement annuel. Pour cette première édition, six établissements scolaires ont pu participer: l’école Anas Ibnou Malik, le lycée Al Khansa, le lycée Juan Ramon Jimenez, le lycée Lyautey, le Centre pédagogique régional de Casablanca et l’Ecole des beaux-arts de Casablanca. Chacun des établissements a été tenu de mettre en place un jury en interne (directeur, enseignants et parents d’élèves) et de présélectionner 60 œuvres, qui ont été remises à la Villa des Arts de Casablanca en avril dernier. Les élèves participants ont pu s’exprimer librement grâce aux techniques et supports de leurs choix: gouaches, crayons de couleur, feutres… La seule condition qui leur a été imposée est l’utilisation de couleurs. Tous ces tableaux sont exposés dans six espaces, à raison de 60 œuvres environ  par établissement: à la Villa des Arts de Casablanca, à l’Institut français de Casablanca, à l’Espace Actua, à l’Institut Cervantès de Casablanca, à l’Ecole des beaux-arts de Casablanca et dans le compartiment d’un train qui fait le trajet Casablanca-Kénitra. Un jury, composé des représentants des différents partenaires a récompensé les dix meilleures œuvres. Les auteurs de ces dernières ont reçu le 20 juin à la Villa des Arts de Casablanca une série de prix. C’était aussi l’occasion d’inaugurer l’exposition de l’artiste français mondialement connu Hervé Di Rosa qui fait escale à Casablanca jusqu’au 20 juillet. Ont participé aussi à la Semaine tout en couleurs les galeries casablancaises (Venise Cadre, Marsam 2, Shart, Alif Ba, Nadar), qui exceptionnellement sont restées ouvertes le 20 juin dernier jusqu’à 22 heures.Nadia BELKHAYAT

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc