×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Oujda: Une station d’épuration avant fin 2009

Par L'Economiste | Edition N°:2227 Le 06/03/2006 | Partager

. La Radeeo met le paquet. 457 millions de DH pour mettre à niveau l’infrastructure d’assainissement liquide L’EXAMEN du budget 2006 et du plan stratégique 2006-2010 ainsi que le bilan des réalisations 2005 ont constitué l’ordre du jour du conseil d’administration de la Régie autonome intercommunale de distribution d’eau et d’électricité d’Oujda (RADEEO). Une séance qui a été présidée par Mohammed Brahimi, wali de la région de l’Oriental. Pour l’exercice 2005, une enveloppe budgétaire de 51 millions de DH a été consacrée à la distribution d’eau potable. Au programme: la construction de deux réservoirs de 4.000 et 5.000 mètres cubes, la pose de 34 km de conduite d’adduction, la distribution d’eau potable ainsi que le conditionnement et la sectorisation du réseau de la ville. Au titre du même exercice, la Radeeo a réalisé un diagnostic du réseau pour détecter les fuites et cibler les réseaux vétustes à réhabiliter en priorité. A signaler que ces projets s’inscrivent dans le cadre d’un programme entamé depuis 2003 et financé par l’Agence française de développement (AFD) à hauteur de 131 millions de DH. . 7 zones et 30 secteurs«Ces réalisations doivent permettre de renforcer la capacité de stockage afin de sécuriser l’alimentation en eau potable à la population d’Oujda et sa périphérie, estimée à 450.000 habitants, soit 93.000 clients», confie à L’Economiste Abdelaziz Nasser, directeur de la Radeeo. La capacité de stockage est passée de 22.750 m3 avec une autonomie de 9h en 2003, à 41.750 m3 en 2005, soit une autonomie de 16h. Par ailleurs, ces réalisations contribuent à l’amélioration des conditions de distribution de l’eau potable et assurent une meilleure réception des eaux superficielles du barrage Machra Hamadi avec un débit de 1.000 litres/seconde. La mise en service de ce projet de conduite d’adduction d’eau à partir du barrage, réalisé par l’Onep-Oujda est prévue courant 2006. Quant à la sectorisation du réseau de la ville, réparti en 7 zones englobant 30 secteurs, elle garantit une meilleure maîtrise de la gestion du réseau qui s’étend sur un linéaire de 1.300 km. Cette sectorisation permet aussi d’évaluer et de diagnostiquer de manière continue les performances du réseau. Parallèlement à ces réalisations, la Radeeo a exécuté un programme de généralisation d’accès à l’eau potable au profit de 41 quartiers non desservis, à majorité périphériques. Le plan stratégique 2006-2010, articulé sous deux axes, eau (197 millions de DH) et assainissement (457 millions de DH), prévoit la réalisation de plusieurs projets: réhabilitation du réseau de distribution d’eau, mise à niveau de l’infrastructure d’assainissement liquide d’Oujda, construction d’une station d’épuration des eaux usées sur une superficie de 40 ha. Outre ces projets, la Radeeo a mobilisé d’autres ressources pour contribuer au programme de généralisation. Il s’agira de raccorder au réseau près de 21 quartiers abritant 6.200 ménages ciblés par le programme INDH. L’achèvement des travaux est prévu avant fin 2007. De notre correspondant, Mohammed ZERHOUDI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc