×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

OMC: Sommet préparatoire à Zurich

Par L'Economiste | Edition N°:2127 Le 11/10/2005 | Partager

. La baisse des aides agricoles au cœur des débatsUne réunion d’une quinzaine de ministres de pays membres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) s’est ouverte lundi 10 octobre à Zurich, après une proposition très attendue des Etats-Unis de baisse de leurs aides aux agriculteurs. A deux mois d’une réunion cruciale de l’ensemble des 148 pays membres de l’OMC à Hong-Kong, les participants (Afrique du Sud, Australie, Brésil, Canada, Chine, Corée du Sud, Egypte, Etats-Unis, Hong-Kong, Inde, Japon, Kenya, Malaisie, Mexique, Rwanda, Suisse, Union européenne) se sont rassemblés pour des entretiens d’une demi-journée. Le représentant américain au Commerce, Rob Portman a demandé à l’Union européenne et au Japon de réduire de 80% les aides internes qu’ils versent à leurs agriculteurs, après la proposition des Etats-Unis de baisser les leurs de 60%. Les partenaires de Washington, particulièrement les Européens, réclamaient depuis des semaines aux Américains de s’engager avec des chiffres sur une baisse de leurs aides agricoles, mais l’Amérique exigeait au préalable des engagements de baisse des droits de douane de la part des autres pays membres. Dans une offre non-officielle, l’UE a déjà proposé de son côté une baisse de 65% de son plafond autorisé d’aides aux agriculteurs, de 65% également pour le Japon, de 55% pour les Etats-Unis et de 45% pour les autres pays industrialisés. Portman n’a pas précisé quel pourcentage de réduction des aides attendait-il de la part de ses partenaires, mais il a prévu de s’adresser à la presse avant le début de la réunion de Zurich, en fin de matinée. Les participants préparent la conférence ministérielle de Hong-Kong, qui doit ratifier les deux-tiers du cycle de négociations commerciales lancé à Doha (Qatar) en 2001.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc