×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Nouvelle gamme chez Motorola

Par L'Economiste | Edition N°:2141 Le 31/10/2005 | Partager

. Le L6, le portable «le plus fin au monde»MOTOROLA, deuxième fabricant mondial de téléphonie mobile, met sur le marché un nouveau portefeuille de téléphones mobiles et accessoires. Cette nouvelle gamme s’inscrit dans la stratégie du groupe qui fait du design son nouveau cheval de bataille. Elle comprend une dizaine de terminaux et plusieurs accessoires notamment des oreillettes, kits et lunettes bluetooth. Finesse, rondeur et élégance sont les maîtres mots dans la nouvelle panoplie. Toutes les catégories des clients y trouveront leur compte. Le portefeuille comprend des produits de l’entrée de gamme au haut de gamme. Les prix constructeur varient entre 35 et 100 dollars pour l’entrée de gamme, 170 et 300 dollars pour la moyenne gamme et 500 pour le haut de gamme. Au Maroc, ce sont les opérateurs qui arrêteront leur prix de commercialisation.Parmi les particularités de la gamme, le L6, le portable le plus fin au monde (moins de 10 mm), selon les responsables de Motorola. Autre particularité, le C390, le téléphone bluetooth présenté comme le plus accessible du marché. «C’est un portable entrée de gamme avec bluetooth. Une sorte de démocratisation de cet accessoire pour une clientèle plus large», souligne le constructeur. Selon Mohamed Taj, directeur général de Motorola Maroc, l’objectif est de «récupérer la place qu’on mérite: le numéro un», avance-t-il, lors de la conférence de presse organisée à l’occasion du lancement des nouveaux produits. «Les résultats sont très positifs au Maroc. Nous sommes numéro un chez les deux opérateurs», ajoute le directeur général. Sur le plan international, Taj explique que la firme a réalisé une hausse de 25% de son chiffre d’affaires lors du troisième trimestre 2005. «L’industrie du mobile n’a pas fait pareil», affirme-t-il. «L’année dernière, le Motorola a réalisé le tiers des ventes de Nokia. Cette année, il en est à la moitié». Au troisième trimestre 2005, la firme américaine affiche un bénéfice trimestriel de 1,75 milliard de dollars contre 479 millions sur le troisième trimestre 2004. Les ventes de téléphones mobiles ont été fastes atteignant 38,7 millions d’unités.Mohamed AKISRA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc