×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Moulay Yaacoub fait face à la déforestation

Par L'Economiste | Edition N°:1739 Le 02/04/2004 | Partager

. Une première tranche de 32.000 plants d'oliviers et de câpriers distribuée. Le coût global du projet est estimé à 30 millions de DHMoulay Yaacoub mise beaucoup sur l'agriculture. A en juger par la grande opération de distribution d'arbres fruitiers et forestiers. Les agriculteurs de la région en sont les premiers bénéficiaires. Cette opération est menée depuis une semaine dans les communes rurales de Aïn Kansara, Aïn Allah et au centre de Moulay Yaacoub. Le projet porte essentiellement sur la conservation de terres agricoles d'une superficie de 1.500 ha pour les protéger conte le morcellement. Pour la première tranche, 32.000 plants d'oliviers et de câpriers ont été distribués pour couvrir 14 ha. L'objectif est de développer l'agriculture dans les zones Bour. Une autre opération concerne le reboisement des communes de Sbaâ Rouadi et de Moulay Yaacoub. Ce sont toujours les oliviers qui seront plantés. D'une enveloppe de 1.092.120 DH, la première tranche de ce chantier s'étend sur 200 ha et profitera à une vingtaine d'agriculteurs. Initié par la direction des Eaux et Forêts, ce plan porte sur la plantation de plus de 5.000 arbres forestiers. “Ceci nous permettra de reboiser sur 6 ha les abords de la station thermale de Moulay Yaacoub”, commente Mohamed Anis, gouverneur de la province de Moulay Yaacoub.A noter que le coût global de l'opération (reboisement et mise en valeur ders zones Bour) coûtera à la province 30 millions de DH. Cet investissement n'aura d'impact que s'il y a un accompagnement en termes de formation et de sensibilisation des agriculteurs. Les responsables de la province insistent sur ce volet et comptent assurer l'encadrement nécessaire aux bénéficiaires du programme. Il s'agit par là de sensibiliser à la préservation de l'environnement à travers la culture d'entreprise citoyenne. Rien que pour la localité de Oulad Jamaa Lamta, 10.581 habitants seront formés. Ces derniers pourront profiter des nouvelles opportunités d'emploi en milieu rural. Il s'agit de les aider à améliorer leurs conditions de vie. De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc